GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le patient en état végétatif Vincent Lambert décède après l’arrêt de ses soins

    media Vincent Lambert était hospitalisé depuis son accident en 2008 au CHU de Reims. AFP / François Nascimbeni

    Après presque 11 ans dans un état végétatif, Vincent Lambert est mort ce jeudi 11 juillet 2019 suite à l'arrêt des soins. Pendant six années, sa femme et ses parents se sont opposés dans une bataille judiciaire sur la question de l'arrêt des soins de ce patient tétraplégique. Retour sur sa vie et l'affaire qui a suivi son accident.

    C’est la fin de l’affaire Vincent Lambert. Le patient tétraplégique est décédé au CHU de Reims à la suite de l’arrêt de ses traitements, engagé le 2 juillet dernier. Cela faisait presque 11 ans qu'il était dans un état végétatif.

    En septembre 2008, Vincent Lambert, infirmier à l’hôpital de Châlons-en-Champagne, est victime d’un grave accident de la route. Le choc lui provoque un traumatisme crânien. Il ne peut ni parler, ni bouger, ni déglutir (de l'alimentation et hydratation artificielles lui sont administréés par une sonde).

    Le 10 avril 2013, l’équipe médicale décide, en accord avec son épouse et une partie de la famille, l'arrêt des traitements. S’ensuit un combat judiciaire entre ses parents, fervents catholiques opposés à cette décision, et sa femme qui martèle que Vincent Lambert aurait dit avant l’accident qu’il préférait mourir plutôt que de « vivre comme un légume ».

    ►À écouter aussi : En quoi consiste l'arrêt des soins de Vincent Lambert ?

    Ce combat judiciaire, d'une durée de six ans, cesse lorsque la Cour de cassation autorise le 28 juin 2019 l’arrêt des soins, qui débute le mardi 2 juillet. C’est le dernier rebondissement, les parents ayant décidé le 8 juillet d'abandonner les recours.

    Retour sur les grandes dates de cette affaire aux multiples rebondissements, devenue le symbole du débat sur la fin de vie en France

    En cas de problème d'affichage, cliquez ici.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.