GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    CAN 2019: l'Algérie en demi-finales, une fête qui dégénère en France

    media Deux magasins situés à proximité des Champs-Elysées à Paris ont été pillés par plusieurs dizaines de personnes en marge d'un rassemblement festif après la victoire de l'équipe de football d'Algérie lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN). DOMINIQUE FAGET / AFP

    Après la victoire de l'Algérie face à la Côte d'Ivoire aux tirs au but jeudi 11 juillet, des milliers de supporters se sont réunis à travers l'Hexagone pour célébrer la qualification pour les demi-finales de la CAN. Une soirée marquée par la mort d'une mère de famille, des échauffourées et plusieurs dizaines d'interpellations.

    Si les regroupements de supporters de l'Algérie en France ont été en majorité festifs, ils ont tourné au drame à Montpellier, où un supporter de 21 ans a perdu le contrôle de son véhicule et fauché une famille. La mère de 42 ans a été tuée, son bébé grièvement blessé. Le jeune homme a été placé en garde à vue pour « homicide involontaire et blessures involontaires ».

    À Marseille, où quelque 9 000 personnes étaient réunies, les forces de l'ordre ont fait usage de lacrymogène pour contenir la foule et une dizaine de policiers ont été légèrement blessés. À Tours, dans le centre de la France, un drapeau français a été dégradé et remplacé par un drapeau algérien.

    À Paris, alors que 3 000 supporters célébraient la victoire sur les Champs-Élysées, de petits groupes ont pillé deux magasins de moto vers minuit. Une heure plus tard, d'autres vitrines ont été brisées et des échauffourées ont eu lieu entre forces de l'ordre et lanceurs de projectiles. Suite à ces incidents dans la capitale, 40 personnes ont été placées en garde à vue dont 10 mineurs pour des feux et des jets de projectile et plus de 50 vidéo-verbalisations pour des infractions au Code de la route ont aussi été enregistrées. Au total, ce sont 74 personnes qui ont été interpellées sur l'ensemble du territoire.

    ►À lire aussi : CAN 2019: l’Algérie en demies après un match formidable face à la Côte d’Ivoire

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.