GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Guyane: trois militaires meurent dans une opération de lutte contre l’orpaillage

    media Trois militaires sont morts le 18 juillet 2019 lors d'une intervention visant à lutter contre l'orpaillage illégal en Guyane (Image d'illustration). Jody AMIET / AFP

    En Guyane, trois militaires ont perdu la vie et cinq autres sont actuellement hospitalisés après qu'une opération de lutte contre l'orpaillage illégal a mal tourné. Ces décès ne font pas suite à une rixe avec des orpailleurs, mais à un accident.

    C'est dans une zone forestière très isolée que le tragique accident est arrivé, à 150 kilomètres au sud de Saint-Laurent-du-Maroni, un secteur sans voie d'accès terrestre vers le littoral et sans ligne téléphonique, au coeur du parc amazonien de Guyane.

    Cet espace protégé est presque aussi grand que la Belgique et abrite un nombre croissant de sites aurifères illégaux.

    Les militaires s'apprêtaient à disposer des charges explosives pour détruire les installations souterraines des orpailleurs. Celles-ci peuvent atteindre 40 mètres de profondeur. Huit d'entre eux ont été victimes d'émanations toxiques au fond d'une galerie.

    Immédiatement évacués et pris en charge par les premiers secours, trois militaires sont pourtant décédés. Âgés de 27, 30 et 31 ans, ils appartenaient au régiment du génie de Besançon, et étaient sur place pour une mission ponctuelle. Leur objectif : lutter contre les sites d'orpaillages illégaux qui ne cessent de croître. 

    Le dernier survol du parc, il y a six mois, avait permis d'en dénombrer 132. L'un des chiffres les plus élevés de ces onze dernières années. 

     

    ►À (re) relire aussi : notre long format Pour tout l'or de Maripasoula

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.