GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Les dîners de François de Rugy auraient été «professionnels», selon l’Assemblée

    media François de Rugy et son épouse Séverine Servat partent après la passation de pouvoirs au ministère de la Transition écologique et solidaire, le 17 juillet 2019. REUTERS/Philippe Wojazer

    Des « dîners professionnels » : l'enquête de l'Assemblée nationale a dédouané vendredi 19 juillet François de Rugy de l'accusation d'avoir organisé des dîners privés fastueux quand il était à sa tête, fragilisant les révélations de Mediapart à l’origine de la démission du ministre de l’Écologie.

    « Rien que des dîners professionnels, c’est avéré », affirme une source proche de l’enquête au terme d’une semaine d’investigation conduite par l’Assemblée nationale.

    Aussi fastueux qu’ils aient été, ces dîners avec homards géants et grands crus n’auraient donc pas été « des dîners privés, des dîners entre amis », comme l’avait révélé Mediapart. L’enquête, dont les conclusions sont toujours en cours de rédaction, devrait donc totalement dédouaner François de Rugy mardi 23 juillet quand le rapport sera rendu public.

    L’ex-ministre avait toujours nié avoir commis une faute mettant en avant un travail de « représentation » requis par ses fonctions. Alors que son épouse, elle, avait jeté le doute en évoquant des invités provenant « de son cercle amical ». Ses propos ont été repris par Mediapart qui estime de son côté que cette enquête de l’Assemblée nationale vire ainsi « à la blague », car plusieurs convives « ont réfuté le caractère professionnel » de ces soirées.

    De son côté, le président Emmanuel Macron s’est réjoui que « tout cela se déroule en transparence et responsabilités ». Mardi 23 juillet seront également rendues publiques les conclusions de l’autre enquête diligentée, concernant le logement de fonction de l’ex-ministre, où d’importants travaux de rénovation ont été conduits. Notamment un dressing pour la somme de 17 000 euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.