GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    «La Minerve» retrouvée: témoignage de la veuve d’un des marins disparus

    media  
    L'équipage du sous-marin français «La Minerve», dans une photo datant de 1965. «La Minerve» a disparu en 1968 avec 52 hommes à bord. Un demi-siècle après, l'épave du sous-marin a été retrouvée au large de Toulon, le 21 juillet 2019. STF / AFP

    Bernard Allix était électricien sur le sous-marin français d’attaque La Minerve, retrouvé lundi au large de Toulon, dans le sud de la France, 51 ans après sa disparition. Sa veuve Marie-Jeanne a accueilli la nouvelle avec un grand soulagement. Elle raconte cette histoire personnelle avec émotion.

    En 1968, Bernard Allix avait 27 ans. Marie-Jeanne, son épouse, un peu plus : 29. « Je dis souvent que j’ai été l’une des premières cougars, rit la retraitée. Il faut de l’humour ! Il en avait beaucoup. » Lundi 22 juillet au matin, elle était devant une chaîne d’information continue, comme tous les jours depuis la reprise des recherches de La Minerve quelques jours plus tôt.

    « J’avais cette angoisse qui me prenait, et puis, ce matin, pouf ! Je suis libérée. » Depuis 50 ans, Marie-Jeanne Allix savait qu’« ils n’étaient plus là ». « Mais c’est une histoire qui n’était pas terminée ! Enfin, ils sont là. Ils sont là, à 47 km de Toulon, dans leurs profondeurs. »

    « On a dit que c’étaient les Russes »

    L’émotion ressentie à l’annonce de la découverte est presque comparable à celle du moment où elle a appris la disparition de La Minerve. « C’est grâce à Hervé Fauve [fils du commandant, qui s’est fortement mobilisé pour la reprise des recherches, NDLR]. Il a fait un travail fabuleux. On ne lui sera jamais assez reconnaissant. »

    Cette grand-mère regrette que les parents des matelots n’aient pas pu connaître le sort de leurs enfants. « Il y a eu tellement de choses qui ont été dites… Tout et n’importe quoi. Il a été dit que c’étaient les Russes qui les avaient enlevés. On était en pleine guerre froide ! Alors ma belle-mère disait toujours : il va revenir, les Russes vont finir par le libérer. »

    L'épave du sous-marin d'attaque La Minerve, disparu le 27 janvier 1968, a été repérée à environ 2.400 mètres de fond, à 45 kilomètres au large de Toulon. (Photo by Keystone-France/Gamma-Rapho via Getty Images)

    Une cérémonie d’adieu en mer

    Elle ne s’est jamais résolue à refaire sa vie. « On n’est pas disponible. C’est ça le problème. On sait qu’ils ne sont plus là, mais l’affaire n’est pas close, on veut pouvoir continuer à en parler… » Une personne rencontrée au 50e anniversaire de la disparition lui dira qu’elle n’aurait pu refaire sa vie qu’avec un sous-marinier. « Je crois que c’est vrai. Mais, ayant déménagé en Normandie, j’avais assez peu l’occasion d’en rencontrer ! »

    La voix de Marie-Jeanne Allix se casse par moments, sous l’émotion. Une cérémonie, dont la date n’a pas encore été fixée, devrait être organisée au-dessus de l’épave, en mer. La veuve de Bernard n’est pas sûre de pouvoir faire le trajet de sa Manche natale jusqu’à Toulon : « Vous savez, je ne suis plus toute jeune… » Ce qui reste de La Minerve restera au fond de la mer pour devenir un sanctuaire maritime.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.