GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Canicule en France: l’impact sanitaire devrait être «modéré»

    media Localement les initiatives se sont multipliées pour venir en aide aux populations les plus fragiles. REUTERS/Regis Duvignau

    Après un épisode de fortes chaleurs de plusieurs jours, plus aucun département français n'est en vigilance rouge ni orange. Le soleil de plomb a laissé place aux orages. Dès vendredi soir, les autorités avaient donc décidé de mettre fin aux messages de prévention et de suspendre la plateforme Canicule Info Service. Désormais l'heure est au bilan, et si on ne dispose pas encore de chiffres, certaines tendances se dégagent déjà.

     

    Pour le ministère de la Santé, le bilan devrait être « modéré », mais il faut tout de même noter que cet épisode caniculaire a causé une hausse des cas d'hyperthermie. L'hyperthermie, c'est lorsque la température locale ou générale du corps augmente au-delà de la normale, à cause de l'accumulation de la chaleur extérieure et c'est potentiellement mortel.

    Même si on n'a pas encore de chiffres complets, on sait déjà que jeudi, au plus fort de l'épisode, l'activité due aux maladies causées par la chaleur ne représentait que 1,6% des visites aux urgences et un peu plus de 3% des consultations de SOS Médecins.

    Alors, même si cette canicule est terminée, des complications peuvent encore apparaître notamment chez les personnes âgées et fragiles. Par exemple, des maladies chroniques peuvent s'aggraver si le corps a épuisé toutes ses capacités en luttant contre la chaleur.

    C'est pour cela que le personnel médical va rester mobilisé pour encore quelques jours. Et c'est également pour cette raison qu'on ne disposera d'un bilan chiffré que d'ici quelques semaines. Pour rappel, en 2018, 1480 personnes avaient perdu la vie à cause de la canicule.

    À lire aussi : France: des milliers d’hectares incendiés pendant le pic de canicule

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.