GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Le corps de Steve Maia Caniço retrouvé dans la Loire

    media Fresque murale à Nantes, en hommage à Steve Maia Canico, jeune homme disparu après que la police eut dispersé un groupe de jeunes sur les rives de la Loire le soir de la fête de la Musique, le 21 juin dernier. LOIC VENANCE / AFP

    Le corps retrouvé lundi dans la Loire est bien celui de Steve Maia Caniço, le jeune homme de 24 ans disparu dans la nuit du 21 au 22 juin à Nantes, indique ce mardi une source judiciaire. L'autopsie, qui a eu lieu ce matin, a donc permis de lever les doutes sur l'identité du corps.Une information judiciaire «contre X» pour «homicide involontaire» a été ouverte, a annoncé le procureur de la République à Nantes, Pierre Sennès.

    C'est le dénouement d'une vaste opération de recherche qui a duré plus de cinq semaines sur les bords de la Loire. Le procureur de Nantes l'a confirmé à la mi-journée. C’est grâce à un test dentaire et à des marques distinctives que la médecine légale a pu établir avec certitude l’identité du corps de Steve Maia Caniço, 24 ans. Un corps en état de décomposition avancée, rapporte notre correspondant à Nantes, Maxime Jaglin.

    Les enquêteurs avaient également retrouvé des effets personnels: plusieurs colliers et une chaussure rapidement transmis à la famille de Steve pour les authentifier. Tous les signaux étaient donc concordants et valideraient l’hypothèse d’une noyade dans la nuit du 21 juin dernier, le soir de la Fête de la musique.

    Celle-ci battait son plein, à 4 heures du matin, avec un concert techno sur les bords de la Loire. C’est là que Steve a été vu pour la dernière fois avant une opération policière musclée. Gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc. Résultat : 14 personnes étaient tombées dans le fleuve. Depuis, la polémique sur les méthodes de maintien de l’ordre ne faiblit pas à Nantes.

    Avec cette confirmation, les enquêtes vont s’accélérer. Pour commencer, l’enquête pour disparition inquiétante a été refermée. Mais une information judiciaire contre X a été ouverte ce matin par le parquet de Nantes pour homicide involontaire.

    L’autre enquête administrative, menée par l’IGPN, la police des polices, doit déterminer s’il y a bien eu un usage nécessaire et proportionné de la force. Les résultats devraient être transmis au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, dans les jours qui viennent.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.