GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    • Chili: près de 200 manifestants éborgnés par les forces de l'ordre depuis le début de la crise sociale (INDH)
    • Chili: le Parlement convoque un référendum afin de réviser la Constitution de Pinochet (officiel)
    France

    Santé: des médecins s'alarment de pénuries de médicaments récurrentes

    media En France, la pénurie de médicaments dans les pharmacies est de plus en plus importante. Getty Images / Mark Gibson

    En France, vingt-six professeurs et médecins s'alarment, dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche, des pénuries de plus en plus fréquentes de médicaments. 868 ruptures ou tensions ont été signalées l'année dernière, c'est 20 fois plus qu'en 2008. Ils demandent donc des réformes immédiates.

    Ces pénuries touchent des médicaments essentiels : antibiotiques, vaccins, corticoïdes, traitements contre le cancer ou encore les maladies cardiaques. Souvent tombés dans le domaine public, ces médicaments rapportent désormais moins aux laboratoires pharmaceutiques qui les fabriquent.

    Pour réduire leurs coûts, 80% de ces traitements sont désormais fabriqués en dehors de l'Union européenne, essentiellement en Asie. Mais la demande sur place s'est accrue ces dernières années, à mesure que des pays comme la Chine ont émergé, faisant exploser la demande.

    Des médicaments vendus à flux tendu

    Aujourd'hui, les médicaments sont produits et vendus à flux tendus avec pour conséquence des pénuries plus fréquentes en Europe, car située plus loin des zones de productions.

    Dans leur tribune, professeurs et médecins demandent aux laboratoires de constituer des stocks, ce qu'ils rechignent à faire jusqu'à présent, car entreposer des médicaments coûte cher.

    Les médecins demandent par ailleurs de relocaliser la production en Europe évoquant un impact de quelques centimes seulement sur le prix de vente des médicaments. En septembre, un groupe de travail pour trouver des solutions à ces pénuries de médicaments de plus en plus nombreuses, va être mis en place en France.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.