GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Près de 6000 agressions sexuelles signalées à Uber aux Etats-Unis en 2017-2018 (officiel)
    France

    G7: la protection des océans au menu des discussions de la journée

    media La queue d'une baleine sur l'océan Pacifique, au Panama. Luis Acosta / AFP

    Au menu des discussions du G7 ce lundi matin, il sera question de la protection des océans. L'association Surfrider Foundation Europe, qui lutte pour la préservation des océans a remis un plaidoyer aux dirigeants du G7 pour leur rappeler le besoin plus que jamais vital de protéger les océans.

    Avec notre envoyé spécial à Biarritz, Pierre Olivier

    Les thématiques ciblées dans ce plaidoyer de la Surfrider Foundation Europe devraient être débattues ce lundi par les chefs d’État. Parmi elles, la lutte contre la pollution plastique dans l’océan devrait occuper une place de choix. En effet, l’impact des pays membres de ce G7 sur la pollution des mers est loin d’être négligeable.

    « Il faut savoir qu’on a multiplié par 200 notre production de plastique depuis 70 ans. C’est énorme. Le thème du G7, c’est aussi la lutte contre les inégalités. On a un phénomène de plus en plus présent. Les pays du Nord envoient leurs déchets plastiques au Sud. Et donc, on pense aussi que lutter contre la pollution plastique, c’est aussi lutter contre les inégalités », souligne Gaëlle Haut, membre de la Surfrider Foundation.

    Un rappel de l’accord de Paris

    L’association qui œuvre pour la protection des océans, veut aussi rappeler à certains pays du G7 leurs engagements pris lors de l’Accord de Paris en 2015, notamment la décarbonation totale dès 2050 du transport maritime. Selon Antidia Citores, porte-parole de Surfrider, les dirigeants devraient se pencher sur les solutions qui existent déjà : « On peut s’appuyer sur l’hybridation de ce transport maritime. On peut réduire l’impact en utilisant la voile, en utilisant l’électrique ».

    « Le fait que l’océan soit en mauvaise santé est un moteur pour les inégalités. L’océan régule le climat, rappelle ce dernier. Majoritairement, si on a moins de régulation de climat, on a plus de phénomènes météorologiques extrêmes. On va avoir des zones côtières particulièrement vulnérables où on a les populations vulnérables. »

    Une surexploitation qui pèse

    « Par ailleurs, on a cette surexploitation qui pèse sur l’océan et certaines populations dépendent essentiellement de la pêche pour leurs protéines animales. Et enfin, la montée des eaux, c’est une évidence. Le rapport océan-cryosphère qui va sortir en septembre ne nous annoncera pas de bonnes nouvelles en la matière. Cela va impliquer forcément des réfugiés climatiques et des mouvements migratoires. Donc, le temps de penser à l’océan pour faciliter la réduction des inégalités, c’est maintenant », poursuit le porte-parole.

    Au total, plus de 50 organisations ont signé ce plaidoyer pour les océans, remis aux dirigeants du G7.

    ►À lire aussi: [Infographie] Comment nos plastiques se retrouvent dans les océans

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.