GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La fronde des journalistes du «Monde»

    media Le siège du journal français «Le Monde» à Paris. FRED DUFOUR / AFP

    C'est un petit séisme dans la presse française. Plus de 460 journalistes du Monde publient ce mardi 10 septembre une lettre ouverte à l'un de leurs actionnaires, l'industriel tchèque Daniel Kretinsky. Ils réclament le respect de leur indépendance éditoriale. C'est le dernier épisode en date d'une bataille d'actionnaires, au sein du prestigieux quotidien français.

    La tribune s'intitule « Nous, journalistes du Monde », et même le directeur du journal l'a signée. C'est dire si l'inquiétude est grande au sein du quotidien du soir, qui fait référence dans la presse française.

    Les salariés réclament un droit d'agrément, un droit de regard pour approuver ou rejeter l'arrivée au capital d'un nouvel actionnaire important.

    Dans leur viseur, Daniel Kretinsky.L'industriel tchèque a racheté il y a un an49% des parts détenues par le banquier Matthieu Pigasse, l'un des actionnaires de référence du Monde.

    Pour la première fois de l'histoire du quotidien, écrivent les journalistes, ce rachat s'est fait sans l'aval du pôle d'indépendance, qui détient un quart du capital, et qui est censé garantir la liberté éditoriale du "Monde".

    Xavier Niel, l'autre actionnaire majoritaire, a donné son accord au droit d'agrément réclamé par les journalistes. Des journalistes qui exigent désormais que Daniel Kretinsky et Matthieu Pigasse, son associé, fassent de même.

    « Soutenir le journalisme et la démocratie »

    En France, l'industriel, 5e fortune tchèque, a récemment investi dans la presse (Marianne, Elle, entre autres), mais aussi dans deux centrales à charbon et dans les supermarchés Casino.

    En entrant au capital du Monde, l'homme d'affaire disait vouloir « soutenir le journalisme (...) et la démocratie ». Les journalistes lui demandent maintenant de traduire sa parole en actes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.