GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Marine Le Pen lance l'offensive contre Emmanuel Macron

    media Marine Le Pen à la braderie d'Hénin-Beaumont le 8 septembre 2019. FRANCOIS LO PRESTI / AFP

    Après quasiment deux mois de silence, Marine Le Pen prononcera son grand discours de rentrée ce dimanche 15 septembre. L’occasion pour la présidente du Rassemblement national, grande gagnante des européennes de mai dernier, de relancer l’offensive contre Emmanuel Macron.

    Avec notre envoyée spéciale à Fréjus, Anne Soetemondt

    « Emmanuel Macron ? Il est déjà en campagne présidentielle alors on ne va le laisser faire campagne seul », lance Marine Le Pen. À quelques heures de son grand discours de rentrée, la présidente du Rassemblement national ne s’en cache pas : avec les municipales de mars prochain, puis les départementales et les régionales, c’est bel et bien 2022 et la présidentielle qui commencent à se profiler. Une longue séquence électorale en forme, dit-elle, de « mousquetons que l’on fixe, un à un, à la paroi pour grimper jusqu’à l’objectif final ».

    Marine Le Pen est donc offensive contre un président qu’elle trouve « sans courage », face à une crise des Gilets jaunes qui n’est pas terminée. « Le cœur de la France bouillonne », analyse-t-elle, persuadée que les prochains mois seront jalonnés de nouvelles « irruptions volcaniques ».

    Déterminée à en tirer profit aux municipales, la dirigeante d’extrême droite compte bien s’engager dans la campagne en allant soutenir des candidats sans figurer elle-même sur une liste. À ceux qui lui demandent si le RN sera en capacité de monter autant de listes qu’en 2014, Marine Le Pen répond qu’elle n’est pas inquiète, mais elle se garde bien de donner le moindre objectif chiffré.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.