GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: à la barre, Emmanuel Macron contrôle la marche des réformes

    media Une femme prend un selfie avec le Président de la république, Emmanuel Macron, lors de sa visite en Andorre, le 13 septembre 2019. DOMINIQUE FAGET / AFP

    Emmanuel Macron ne veut rien laisser au hasard en cette rentrée. Ni les mises en œuvre des réformes, ni le calendrier parlementaire. Et il fait feu de tout bois pour motiver les troupes. Il surveille ses ministres via une application, et va s'exprimer devant les parlementaires.

    Ce soir, le chef de l'État va venir en personne discuter avec les parlementaires de la République en Marche et du Modem qui sont invités au ministère des Relations avec le Parlement. Emmanuel Macron veut échanger avec eux sur les grandes échéances à venir : la réforme des retraites est au menu, mais aussi la question très sensible de l'immigration. Un débat est prévu à la fin du mois de septembre à l'Assemblée et déjà des dissensions émergent autour notamment de la question de l'aide médicale d'état.

    Déminer, expliquer et motiver, quitte à mettre un peu la pression, c'est la méthode Macron en cette rentrée. Une méthode qui passerait aussi, selon certains médias, par l'utilisation d'une application, le tableau de bord de la transformation publique, qui permettrait au chef de l'État de surveiller l'avancement des réformes menées par les ministres en direct.

    « Fliquer » les ministres ?

    Ces informations de presse qui provoquent un certain embarras à l'Élysée, où l'on confirme qu'un outil de suivi existe mais qu'il ne s'agit pas de « fliquer » les ministres, simplement de suivre l'avancement des politiques publiques.

    Reste une certitude, Emmanuel Macron l'a dit à de nombreuses reprises depuis son itinérance et la crise des Gilets jaunes, il veut de l'efficacité et que les réformes soient menées jusqu'au dernier kilomètre. C'est-à-dire jusqu'aux Français, qui doivent en voir les effets.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.