GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Pollution aux particules ultrafines: un nouvel appareil de surveillance

    media AirParif pourra désormais surveiller la présence des particules ultrafines sur la région Ile de France. Getty Images

    Ce mercredi 18 septembre, c'est la journée nationale de la qualité de l'air ! Si la présence de certaines particules est déjà surveillée, d'autres, plus petites, échappent à la règlementation. L'agence sanitaire ANSES vient de pointer du doigt, cet été, les particules ultrafines qui ont des effets néfastes pour la santé. Elles sont encore peu connues mais l'organisme de surveillance de la qualité de l'air, Airparif, vient d'inaugurer un instrument qui les mesure.

    Au siège d’Airparif, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pecresse, s'est déplacée pour l'inauguration de cet appareil qui mesure les particules ultrafines. « Quels peuvent être les effets de ces particules ultrafines ? interroge la présidente. Intutivement, on se dit que les plus grosses doivent être les plus dommageables, mais ce n'est pas le cas ? »

    Réponse de la directrice adjointe d'Airparif, Hélène Marfin : « On a un système respiratoire qui filtre, qui limite le passage des plus grosses particules. Et plus les particules sont fines, plus elles passent au travers de ce barrage. Et elles vont très loin dans les alvéoles pulmonaires. Cet été, l'ANSES a sorti une longue étude sur l'effet sur la santé de ces particules ultrafines et en particulier, ils ont identifié des risques par rapport aux maladies cardiovasculaires. »

    Faire avancer la législation à terme

    Airparif espère installer plusieurs appareils en Ile-de-France, proches des sources de pollutions - aéroports, routes ou encore exploitations agricoles. Il s'agit de surveiller ces particules de façon permanente pour accumuler des données et à terme, faire avancer la législation.

    Reportage de Christine Siebert 18/09/2019 - par RFI Écouter
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.