GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Lubrizol, retour de flamme des habitants sur les réseaux sociaux

    media Un fermier avec la main couverte de suie à Saint-Martin-du-Vivier, près de Rouen où a eu lieu l'incendie de Lubrizol, le 30 septembre 2019. AFP Photos/Lou Benoist

    Les habitants de Seine-Maritime laissent éclater leur colère sur les réseaux sociaux concernant la gestion de l’incendie de l’usine Lubrizol et de la crise sanitaire et écologique qui en a suivi par le gouvernement français.

    De nombreux internautes se mobilisent principalement sur Internet pour connaître « la vérité » sur les conséquences que cette catastrophe industrielle aura sur leur santé et sur l’environnement. Sur les réseaux sociaux, de nombreux appels à s’organiser sont lancés. Le groupe Facebook dénommé « Collectif Lubrizol » recueille des témoignages.

    Sur la plateforme Change.org, une pétition intitulée « Enquête sanitaire et environnementale sur les conséquences de l’incendie » réunit plus de 83 000 signatures à l’heure où est écrit cet article. Une cagnotte en ligne sur Leetchi est lancée pour financer « des tests de pollution, de manière indépendante et citoyenne ».

    Doute sur le discours de la préfecture

    Le ton monte sur les réseaux sociaux, beaucoup d’utilisateurs de Twitter  mettent en doute la volonté de transparence affichée par les autorités. En moins de cinq jours, on est passé de « l’incendie est maitrisé » au « panache des fumées ne présentant pas de “toxicité aigüe” » selon la préfecture de Seine-Maritime. « Une toxicité aigüe, c’est quand on meurt tout de suite ? » S’interroge narquois un internaute.

    Les communiqués s’enchaînent en invitant la population à « bien se laver les mains, laver les fruits et les légumes, ne pas entrer directement en contact avec la suie et utiliser des gants de ménage » pour nettoyer les résidus de combustion de l’incendie, ils certifient  en même temps que l’air est d’une « qualité habituelle » et que l’eau reste potable malgré deux signalements de sa couleur parfois noirâtre. « Ce n’est pas de la suie qui tombe du ciel, mais bien des hydrocarbures », réagissent les internautes avec photos et vidéos à l’appui. « L’air toujours est irrespirable », ajoute un autre.

    « De l’eau noire coule dans nos robinets », fulminent quelques internautes, ce qui a été démenti par les autorités après enquête. Certains, en revanche, sont pris de nausées, de vomissements et de vertiges en respirant une atmosphère âcre et piquante. La préfecture  a publié un arrêté restreignant les ventes des exploitations agricoles des communes du département.

    « Je viens de jeter 5 000 litres de lait dans la fosse à lisier » tweete alors dépitée une éleveuse. Les internautes publient également de nombreux posts humoristiques, à grand coup de photos montages et de pastiches vidéo de la série Tv Chernobyl pour l’adapter aux circonstances locales tandis que le célèbre slogan « Je suis Charlie » devient « Je suie Rouen » rappelant ainsi qu’une pluie noire s’est bien abattue sur la ville et la région. Toxique ou pas ? Telle est maintenant la question jusqu’ici restée sans réponse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.