GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Sénat rejette le projet de budget de la Sécu pour protester contre le «mépris» de Macron
    • Foot: la France qualifiée pour l'Euro 2020 après le match nul entre la Turquie et l'Islande (0-0)
    • Éliminatoires CAN 2021: les Comores gagnent au Togo (1-0), le Kenya tient l’Égypte en échec (1-1) dans le groupe G.
    • Fusillade dans un lycée près de Los Angeles: l'une des victimes est décédée, le suspect interpellé
    • L'UE lance une procédure contre le Royaume-Uni pour ne pas avoir nommé de commissaire (officiel)
    • Manifestations à Hong Kong: mort d'un homme de 70 ans blessé par un jet de brique (hôpital)
    • Les eurodéputés valident la candidature du Français Thierry Breton à la Commission européenne (sources parlementaires)
    • Au moins 7 personnes touchées par des tirs dans un lycée près de Los Angeles (shérif et médias)
    • Premier décès en Belgique attribué à l'usage de la cigarette électronique (ministre)
    • Hôpitaux: Macron dit avoir «entendu la colère et l'indignation» du personnel soignant
    • Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo appelle à nouveau tous les pays à rapatrier leurs jihadistes détenus en Syrie
    • Les États-Unis vont «continuer à diriger» la lutte contre le groupe État islamique (Pompeo)
    • Hong Kong: les violences menacent le principe «Un pays, deux systèmes», affirme le président chinois
    France

    Voile: Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

    media Le Premier ministre a répondu à une question d'un député LR sur le voile, ce mardi 15 octobre à l'Assemblée nationale (photo d'illustration). Ludovic Marin/Pool via REUTERS

    Le Premier ministre a déclaré ce mardi qu'il ne souhaitait pas « faire une loi sur les accompagnants scolaires », dans un contexte de polémique sur le port du voile.

    « Je ne pense pas pour ma part [...] que l'enjeu aujourd'hui ce soit de faire une loi sur les accompagnants scolaires », a souligné Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, en réponse à un député Les Républicains qui l'exhortait à « sortir de l'ambiguïté ».

    « L'enjeu, c'est de combattre efficacement, avec le soutien de l'ensemble de nos concitoyens, les dérives communautaires, a poursuivi M. Philippe. [...] L'enjeu, c'est d'éviter que les enfants, en raison des convictions religieuses de leurs parents pouvant relever du communautarisme ou de l'islam politique, échappent à l'école. »

    La polémique sur le port du voile pour les accompagnantes scolaires a été relancée vendredi dernier lorsqu'un élu du Rassemblement national a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

    La majorité semble divisée sur la question. Si la loi n'interdit pas le port du voile dans cette situation, comme l'a rappelé Édouard Philippe, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer avait estimé dimanche qu'il n'était « pas souhaitable dans notre société ».

    A l'inverse, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a dit ne pas avoir « de difficulté à ce qu'une femme voilée participe à une sortie scolaire ».

    La question débattue au Sénat

    Le Sénat va s'emparer du sujet dès la semaine prochaine, avec l'examen en commission d'une proposition de loi LR « tendant à assurer la neutralité religieuse des personnes concourant au service public de l'éducation ».

    Le texte sera ensuite examiné dans l'hémicycle le 29 octobre, tandis que le député LR Eric Ciotti a annoncé lundi qu'il allait « à nouveau déposer » une proposition de loi à l'Assemblée nationale en ce sens.

    (avec AFP)


     ■ La majorité pourrait-elle se fracturer sur la question du voile à l'école ?

    Lundi soir, le ministre de l’Education a demandé des sanctions contre le député Aurélien Taché. Figure de l’aile gauche de LaREM, l’élu avait vivement critiqué les propos du ministre qui avait estimé que le port du voile, lors de sorties scolaires, n’était « pas souhaitable ». Un bras de fer entre deux hommes, mais surtout entre deux tendances au sein même de la majorité. Reportage à l'Assemblée.

    Signe du malaise de la majorité, Olivia Grégoire est l’une des rares députés à accepter de répondre aux journalistes...

    La majorité pourrait-elle se fracturer sur la question du voile à l’école? 16/10/2019 - par Anne Soetemondt Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.