GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Prostitution nigériane: Cynthia à la fois victime et accusée attendue à la barre

    media La salle d'audience avant le début du procès, le 6 novembre 2019. 23 personnes sont jugées en correctionnelle pour leur implication dans un vaste réseau de prostitution de femmes nigérianes. ROMAIN LAFABREGUE / AFP

    À Lyon, dans le centre-est de la France, le procès de 23 personnes impliquées dans un vaste réseau de prostitution de femmes nigérianes se poursuit pour la 3e journée consécutive. Ce vendredi 8 novembre, c'est au tour de Cynthia de comparaître devant le tribunal correctionnel. Un profil atypique et révélateur du fonctionnement du réseau.

    Avec notre envoyé spécial Lyon,  Pierre Olivier

    Cynthia est une Nigériane de 28 ans et, phénomène rare dans un procès, elle est à la fois partie civile et prévenue. Partie civile, car elle a d’abord été contrainte de se prostituer et s’estime donc victime du réseau, mais aussi prévenue car une fois la dette remboursée, elle serait devenue une « mama », autrement dit, une proxénète.

    Pour Hélène de Rugy de l’association l'Amicale du Nid, ce système est l’une des méthodes utilisées par les réseaux nigérians pour perdurer dans le temps :

    « C’est la tactique des réseaux pour prolonger leur emprise sur les victimes, ils les font monter en grade. C'est une comparaison qui est peut-être osée, mais qui me parle : c’est la comparaison avec les camps de concentration de la Seconde Guerre mondiale. Quand il y a des victimes qui vivent une situation de violence constante, certaines sont nommées kapo et ne voient que comme seule solution pour échapper à cette violence que de l’exercer elles-mêmes à leur tour. C’est le même type. Ces victimes-auteurs sont toujours sous l’emprise des réseaux, elles ne voient que comme seule solution que de monter en grade dans le réseau. »

    Ce vendredi, Cynthia s’exprimera donc en tant que prévenue, mais pour sa défense, elle pourrait bien se présenter comme victime du réseau et faire des révélations : un double rôle que le tribunal devra éclaircir avec précision.

    À lire aussi :Réseau de prostitution nigériane: un pasteur au centre du procès à Lyon

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.