GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Reprise des pourparlers entre États-Unis et talibans à Doha (source américaine)
    France

    D'après le Secours catholique, la précarité des étrangers en France s'aggrave

    media Campement de migrants de la porte d'Aubervilliers, dans le nord de Paris, où vivent des centaines de personnes. RFI/Mike Woods

    Le Secours catholique-Caritas France a publié ce 7 novembre son rapport statistique annuel sur la pauvreté en France, consacré cette année à la précarité des étrangers.

    Le rapport du Secours catholique-Caritas France attire cette année l’attention sur la précarité des étrangers qui sont accueillis par les 3 500 équipes de l’association réparties sur le territoire.

    En 2018, le Secours catholique a reçu près de 1,4 million de personnes. 43% d’entre elles venaient de l’étranger. Et cette proportion augmente d’année en année, effet d’un durcissement de la politique migratoire, selon Laurent Giovannoni, l’un des responsables de l’association : « C’est une des raisons essentielles pour lesquelles la proportion de personnes étrangères accueillies dans nos accueils augmente. C’est qu’ils viennent chez nous parce qu’ils ne trouvent plus de portes ouvertes ailleurs, justifie-t-il. Le Secours catholique reste l’une des dernières bouées pour les personnes les plus pauvres. Et effectivement, ce que nous constatons, c’est l’augmentation significative de la pauvreté, du fait que 57% des personnes étrangères que nous accueillons n’ont pas droit au travail. Ce qui crée des situations de grande précarité. »

    70% sous le seuil de pauvreté

    Le processus d’intégration des étrangers est devenu aussi beaucoup plus long et difficile : « Ce durcissement a un effet retardateur, estime le responsable. Ce qui, il y a quelques années encore, pouvait prendre cinq à dix ans met maintenant peut-être dix ou quinze ans. La durée de pauvreté est plus longue et les gens ont de plus en plus de mal à avoir accès à certains droits. Donc, ce qu’on appelle l’intégration en tout cas, qui est le fait d’arriver à des conditions de vie semblables à celles de tout un chacun est différée. »

    Selon le rapport du Secours catholique, 20% des étrangers présents en France depuis plus de dix ans n’ont aucune ressource et 70% vivent sous le seuil de pauvreté.

    ► Lire le rapport « État de la pauvreté en France »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.