GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Grève du 5 décembre: les applis pour se débrouiller sans transports publics

    media Pendant la grève, de nombreux Français pensent utiliser des vélos pour leurs trajets quotidiens. Getty Images

    Ce jeudi 5 décembre, la France va connaître un important mouvement social pour s'opposer à la réforme gouvernementale sur les retraites. La grève nationale couvrira l'ensemble du territoire et côté transports en commun, cette journée rendra difficile l'accès à son lieu de travail, ou pour les scolaires de pouvoir rejoindre leur école.

    En France, de nombreux transports publics cesseront leurs activités le jeudi 5 décembre, notamment la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) ou encore dans la capitale la Régie autonome des transports parisiens (RATP). Mais ne paniquez pas : les alternatives aux transports en communs existent. Trottinettes, vélos en libre-service, auto-partage et covoiturage se commandent depuis un smartphone. Certaines applications proposent des services « spécial grève », que les plateformes web dédiées aux « nouvelles mobilités » ont déjà mis en place.

    Le covoiturage a du succès

    L’appli BlaBlaLines, qui est éditée par le géant français de la mobilité partagée Blablacar. Elle est réservée aux déplacements de courtes distances. Pour les passagers, l’inscription au service en période de grève est gratuite et les conducteurs, eux, sont défrayés de un à cinq euros selon le trajet parcouru. A travers ses multiples messages diffusés sur les réseaux sociaux  l’entreprise encourage les usagers de la route à faire preuve de solidarité : « remplissez votre voiture pour éviter les embouteillages et aider vos voisins ! ». D'autres plateformes, comme Karos, Klaxit ou Citygo font de même pour inciter les automobilistes à offrir les places vacantes à bord de leurs véhicules.

    Le vélo et les trotinettes, des alternatives sportives

    Velib' Métropole concède un mois gratuit aux nouveaux abonnés jusqu'au 15 décembre. Les autres enseignes de bicyclettes en libre-service dans les grandes villes françaises, affichent à peu près les mêmes ristournes.

    Jump, l’opérateur en ligne de trottinettes électriques de la firme Uber, offre les frais de déverrouillage de ses machines à 1 euro, deux fois par jour de grève et par utilisateur. Mais attention aux ruptures de stock, car les réservations dépassent déjà largement les capacités en offre de matériel de ces opérateurs. En ce qui concerne  le covoiturage, la situation n’est pas mieux ! Les voitures personnelles seront sur les routes et des embouteillages monstres sont à craindre dans toutes les grandes agglomérations de France. Reste peut être la marche à pied ?  Mais comme le dit la comptine, 10 kilomètres à pied, ça use, ça use ! Et au bout de deux heures de marche, ça use les souliers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.