GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Septembre
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Attaque à Charlie Hebdo: la France sous le choc

    media Le président François Hollande devant le siège de l'hebdomadaire Charlie Hebdo. REUTERS/Christian Hartmann

    Après l'attaque au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, les réactions se multiplient en France. Les partis politiques, les associations, les journalistes... expriment leur solidarité et leur indignation.

    François Hollande
    Première réaction à «l'attentat» 07/01/2015 Écouter

    Immédiatement après l'attaque, le président François Hollande s'est rendu sur place en déclarant : « La France est aujourd’hui devant un choc, un choc qui est celui d’un attentat car c’est un attentat terroriste. »

    Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, a déclaré : « Les coupables de cet acte barbare doivent être pourchassés et châtiés .» Selon lui, « notre démocratie est attaquée, nous devons la défendre sans faiblesse

    L'ancien Premier ministre UMP François Fillon appelle à l'unité nationale : « La France est frappée par le terrorisme. Les criminels espèrent nous intimider; non, ils renforcent notre courage! Ils espèrent nous diviser; ils renforcent notre unité! Aux criminels terroristes, opposons notre unité nationale, notre sang froid, notre détermination implacable. » Alain Juppé, maire UMP de Bordeaux, a lui aussi fait appel à l'unité sur Twitter : « Face à ce terrible attentat terroriste, faire bloc, prendre tous les moyens d'agir avec une totale détermination ». Le député européen Jean-Luc Mélenchon également : « Il s'agit de faire la démonstration que nous sommes capables de nous serrer les coudes, de faire peuple ensemble, et que rien ne nous divisera. La République est une et indivisible, pas seulement par ses frontières mais par son peuple. »

    Marine Le Pen, présidente du Front national, dénonce un « acte terroriste commis par des fondamentalistes islamistes ».

    La maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite faire de Charlie Hebdo un « citoyen d'honneur » de la ville de Paris.

    Les syndicats ont exprimé leur sentiment d'horreur dénonçant unanimement un acte « barbare », « odieux », visant la liberté d'expression. « Le fait que ce soit Charlie Hebdo qui ait été visé est un symbole important. C'est la liberté d'expression qu'on assassine », a réagi le Syndicat national des journalistes (SNJ), première organisation de la profession. La plupart des syndicats ont appelé à un rassemblement ce mercredi 7 janvier à 18 heures, place de la République, à Paris. Des associations, différents médias et partis politiques ont également fait cet appel dans la foulée de « la marche des Républicains » souhaitée par le Parti socialiste.

    « Nous sommes tous des Charlie », ont proclamé les Sociétés des journalistes (SDJ) d'une vingtaine de médias.« Nous, journalistes, tenons à exprimer notre profonde tristesse, ainsi que notre colère et souhaitons témoigner de notre soutien à nos collègues, aux policiers et à leurs familles touchés par cet effroyable attentat ». « Les assaillants ont attaqué la liberté et la démocratie, inlassablement, les journalistes défendront ces valeurs, ce droit inaliénable à la liberté d'expression. »

    Plantu, dessinateur de presse et caricaturiste, a rendu hommage à ses confrères de Charlie Hebdo morts pendant l'attaque : Georges Wolinski, Cabu, Charb et Tignous. Il plaide pour que les journalistes et caricaturistes ne baissent pas les bras face à cette attaque.

    Il faut toujours être plus malin que les timbrés qui nous attendent au tournant, il faut continuer à être impertinent, dérangeant et insolent
    Plantu Dessinateur de presse et caricaturiste 07/01/2015 - par RFI Écouter

    « Face à l'horreur, les groupes Radio France, Le Monde et France Télévisions annoncent mettre à disposition de Charlie Hebdo et de ses équipes l'ensemble de leurs moyens humains et matériels nécessaires pour que Charlie Hebdo continue à vivre », ont affirmé les patrons respectifs de ces groupes, Mathieu Gallet, Louis Dreyfus et Rémy Pflimlin. Les trois groupes « invitent tous les médias français mobilisés depuis ce matin à les rejoindre pour préserver les principes d'indépendance et de liberté de pensée et d'expression, garants de notre démocratie

    « Une attaque barbare comme celle-là, c'est une affaire sans précédent », a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

    On cherche à instiller la terreur parmi les journaux et parmi les journalistes mais il faut garder la tête froide
    Alain Le Gouguec Président de Reporters sans frontières 07/01/2015 - par RFI Écouter

    La Fédération européenne des journalistes (FEJ), principale organisation représentative de la profession en Europe, a exprimé sa solidarité avec les victimes et avec leurs proches sur leur site internet. Quels qu’en soient les auteurs et leurs motivations, la FEJ appelle les autorités françaises à tout mettre en œuvre pour punir ce crime ignoble. « En s’en prenant à une rédaction, les auteurs de la tuerie ont visé la liberté de la presse. C’est la presse libre et indépendante qui est visée, une presse plus que jamais menacée, en Europe », commente Mogens Blicher Bjerregård, président du FEJ.

    Dans un communiqué, la présidente et directrice-générale de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, et les directeurs de France 24, Marc Saikali, RFI, Cécile Mégie et Monte Carlo Doualiya, Souad El Tayeb, ainsi que toutes les équipes du groupe, déclarent être « atterrés par l’ignominie de l’acte qui vient d’être commis contre Charlie Hebdo. »

    « C’est la liberté de la presse dans l’une de ses expressions les plus fortes et les plus anciennes, le dessin de presse, qui est aujourd’hui atteinte dans des circonstances sans précédent. » « Tout France Médias Monde est en deuil et exprime sa solidarité à ses confrères de Charlie Hebdo, ainsi qu’aux familles de toutes les victimes de l'attentat

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.