GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: le suspect de la fusillade de Montrouge a été identifié

    media Un membre de la Brigade recherche et intervention (BRI), sur les lieux de la fusillade, le 8 janvier 2014. REUTERS/Charles Platiau

    L'auteur de la fusillade, qui s'est déroulé ce jeudi 8 janvier dans le sud de Paris, a été identifié. Deux personnes de son entourage ont aussi été interpellées ce vendredi dans la matinée. Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps par les autorités, un lien pourrait être établi avec l'attentat contre Charlie Hebdo.

    Jeudi dans la matinée, un homme armé d'une kalachnikov et d'une arme de poing, avait ouvert le feu sur des agents municipaux avant de s'enfuir. Une policière municipale de 26 ans est décédée, et un agent de voirie grièvement blessé. Le tireur avait pris la fuite, abandonnant sa voiture, une Clio blanche, à Arcueil, en banlieue parisienne.

    L'homme a été identifié et deux de ses proches interpellés dans l'Essonne, selon des sources policières proches de l'enquête. Le ministre français de l'Intérieur avait auparavant fait état d'avancées dans l'enquête sur cette fusillade, au lendemain de l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo. Jusqu'alors, aucun lien n'avait été fait entre ces deux affaires.

    Un lien avec les frères Kouachi

    L'enquête sur la fusillade de Montrouge, qui a été classée en « acte terroriste », a cependant été confiée aux magistrats antiterroristes spécialisés du parquet de Paris, « au vu du contexte actuel » et de l'armement lourd du tireur. Le parquet comme le ministère n'excluaient pas alors l'hypothèse d'un effet de mimétisme.

    Après l'identification du suspect et les deux interpellations, un lien semble finalement bien se dessiner. L'homme pourrait être un proche des frères Kouachi, les deux suspects de l'attentat contre l'hebdomadaire satirique (lire ici notre Direct sur la prise d'otage en cours ce vendredi). Il semble en effet qu'il ait appartenu à la même filière des Buttes-Chaumont, une cellule de recrutement de candidats au jihad qui opérait dans le nord-est de Paris.

    Cette filière avait envoyé plusieurs personnes combattre en Irak mais avait été démantelée en 2005 par les services de renseignement. C'est à ce moment là que Chérif Kouachi avait été interpellé alors que lui-même s'apprêtait à quitter la France. Si le lien entre ces deux affaires se confirme, se posera alors la question de la réactivation de cette filière.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.