GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Juin
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Aujourd'hui
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Les moments clés de la prise d'otages porte de Vincennes

    media Des otages, retenus dans l'épicerie casher porte de Vincennes à Paris, ont été évacués peu après l'assaut donné par les forces de l'ordre vers 17h vendredi 9 janvier 2015. AFP PHOTO / THOMAS SAMSON

    Une prise d'otages meurtrière a eu lieu vendredi 9 janvier dans une épicerie casher à la porte de Vincennes (est de Paris). L'assaut du Raid a été lancé aux alentours de 17h sur le magasin. Le preneur d'otages Amedy Coulibaly a été tué dans l'opération. 4 otages ont été retrouvés morts dans le magasin et plusieurs autres sont sortis indemnes.

    L'ESSENTIEL

    Le preneur d'otages, Amedy Coulibaly, a été tué. Deux membres du Raid ont été blessés dans l'opération.

    4 otages ont été retrouvés morts dans la supérette casher et plusieurs autres ont été libérés.

    ■ L'assaut des forces du Raid a été lancé aux alentours de 17h ce jeudi après-midi.

    15 à 20 personnes étaient retenues en otage, dans l'épicerie porte de Vincennes, entre le XIIe et le XXe arrondissement de Paris.

    ■ Le preneur d'otages Amedy Coulibaly est aussi l'auteur de la fusillade à Montrouge dans laquelle une policière martiniquaise a perdu la vie jeudi 8 janvier. Il connaissait l'un des frères Kouachi. Ces derniers, principaux suspects de l'attaque sanglante de Charlie Hebdo mercredi ont aussi été abattus lors d'une intervention parallèle en Seine-et-Marne. Cliquez ici pour accéder au déroulé de la prise d'otages en Seine-et-Marne.

    ■ La compagne d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, qui aurait participé à l’assassinat de la jeune policière martiniquaise à Montrouge, court toujours.


    Horaires donnés en heure de Paris.

    19h55 : « Une tragédie pour la France ». François Hollande s'est exprimé ce vendredi soir sur les chaînes de télévision françaises. Il a d'abord rendu hommage aux policiers et aux gendarmes mobilisés au cours des deux opérations conjointes, qui ont fait preuve de « courage, [de] bravoure et [d']efficacité ». Le chef d'Etat français a aussi appelé à la « vigilance ». Il a annoncé que la sécurité dans les lieux publics serait à nouveau renforcée. Il a par ailleurs qualifié la prise d'otages dans l'épicerie casher d'« acte antisémite effroyable » et a appelé à ne faire « aucun amalgame », ajoutant concernant les terroristes qu'ils n'ont « rien à voir avec la religion musulmane ».

    19h20 : Amedy Coulibaly, le terroriste de la porte de Vincennes, a contacté BFMTV à 15h pendant la prise d’otages. Le preneur d’otages de l'épicerie casher a assuré à la chaîne qu'il s'était « synchronisé » avec les assaillants de Charlie Hebdo : « Eux, Charlie Hebdo, moi, les policiers », se revendiquant au passage de l'organisation Etat Islamique (EI).

    19h10 : Consternation. Après une vague de soulagement, c'est une tristesse infinie qui prédomine autour de l'épicerie casher, théâtre d'une prise d'otages sanglante ce jeudi, rapporte notre envoyée spéciale porte de Vincennes Gaëlle Laleix. « Jamais je n'aurais pu imaginer une telle violence ici », lui a confiée une habitante du quartier.

    Les forces spéciales du Raid pendant l'assaut à l'épicerie casher porte de Vincennes. AFPTV / GABRIELLE CHATELAIN

    18h55 : Pour en savoir plus sur le profil des preneurs d'otages abattus porte de Vincennes et à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, nous vous invitons à consulter notre article détaillé en cliquant sur ce lien.

    18h50 : Selon les informations de RFI Amedy Coulibaly n’est pas le troisième homme évoqué dans la tuerie de Charlie Hebdo. Les forces de l’ordre travaillent toujours sur cette hypothèse d’un troisième homme qui serait donc toujours recherché. Par ailleurs, la compagne d’Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, qui aurait participé à l’assassinat de la jeune policière martiniquaise à Montrouge, court toujours.

    18h45 : Les chefs du gouvernement anglais, italien et espagnol, ainsi que le président du Conseil européen Donald Tusk se joindront à la « marche républicaine » prévue dimanche à 15h à Paris.

    18h40 : Un peu plus d'une heure après l'assaut mené dans l'épicerie casher à la porte de Vincennes, nous diffusons sur l'antenne de RFI de nombreux témoignages de personnes présentes dans le quartier pendant l'assaut. En voici un exemple.

    Témoignage
    Tout d'un coup, j'entends moi-même quatre-cinq coups de feu et peut-être dans l'espace de deux minutes, plein de policiers sont arrivés de partout.
    Anouk 09/01/2015 - par BFM Écouter

    18h35 : Le procureur de Paris donnera une conférence de presse à 22h30 au sujet des deux assauts menés aux alentours de 17h ce jeudi.

    18h25 : L'Agence France-Presse confirme de sources policières que 5 corps, dont celui du preneur d'otages présumé Amedy Coulibaly, ont été retrouvés dans le supermarché casher porte de Vincennes à Paris, après l'assaut des policiers. On ne sait pas pour le moment si les quatre autres personnes ont été tuées lors de l'assaut ou de la fusillade survenue plus tôt à la mi-journée.

    18h20 : Le président Hollande s'adressera au Français à la télévision avant 20h. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a lui largement salué le travail effectué par les forces de l'ordre pour mener les deux assauts coordonnés. Il se rend « immédiatement » auprès des policiers et des gendarmes mobilisés pendant trois jours.

    18h10 : Notre envoyée spéciale au ministère de l'Intérieur Léa Ticlette a pu recueillir les premières informations officielles sur l'opération menée dans la supérette casher. Elle relate qu'il a fallu très longtemps aux forces de l'ordre pour préparer l'assaut car tout dépendait des caméras placées sur la porte de Vincennes. Il fallait que les caméras s’éteignent et qu’il n’y ait aucune image en direct, aucune information qui fuite, tout simplement parce que le preneur d'otage avait accès à ces informations.

    18h00 : 4 otages auraient été retrouvés morts dans la supérette casher, selon l'agence Reuters qui cite un syndicat policier. 15 à 20 personnes étaient retenues en otage, a précisé cette même source à l'agence de presse. D'autres otages ont été libérés.

    Plusieurs otages ont été libérés par les forces spéciales du Raid après l'assaut mené dans un supermarché casher porte de Vincennes. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

    17h55 : Le preneur d'otages de l'épicerie casher a été tué, relate l'Agence France-Presse, citant des sources policières.

    17h45 : Quelques minutes après l'assaut donné par les hommes du Raid contre le preneur d'otages dans l'épicerie casher, le calme est revenu sur les lieux, constate notre envoyée spéciale Gaëlle Laleix.

    17h35 : Notre envoyé spécial de RFI porte de Vincennes Vincent Souriau assure avoir entendu deux détonations sourdes, suivies de fortes rafales très rapprochées. Il ajoute qu'une foule de riverains s'est ensuite massée devant la vitrine du magasin casher théâtre de la prise d'otages.

    DIRECT
    Devant l'épicerie casher porte de Vincennes juste après l'assaut 09/01/2015 - par Vincent Souriau Écouter

    17h30 : Le preneur d'otages a été neutralisé, selon des sources sécuritaires relayées par l'Agence France-Presse. Deux policiers auraient par ailleurs été blessés, selon Francetvinfo. Plusieurs otages auraient par ailleurs été libérés.

    17h15 : Assaut à Vincennes. Quatre détonations et des centaines de coups de feu ont été entendus près de la supérette casher porte de Vincennes.

    17h05 : Un assaut des forces de l'ordre est en cours à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, contre les jihadistes retranchés dans une entreprise. Notre envoyé spécial sur place Daniel Vallot affirme sur l'antenne de RFI avoir entendu de fortes détonations. De la fumée s'échappe du toit du bâtiment, où des membres des forces de l'ordre étaient visibles. Pour en savoir plus, suivez notre direct en cliquant ici.

    17h00 : Où se trouve l'épicerie casher, théâtre d'une nouvelle prise d'otages ce vendredi? Réponse avec cette carte réalisée par la rédaction multimédia de RFI.

    16h55 : Une négociation serait en cours avec le preneur d'otages de l'épicerie du XIIe arrondissement de Paris, croit savoir le site Francetvinfo de source policière.

    16h45 : Pendant ce temps, la prise d'otages se poursuit à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne. Les deux suspects de l'attaque de Charlie Hebdo en seraient à l'origine. Suivez la situation en direct en cliquant sur ce lien.

    16h40 : Devant l'épicerie casher, porte de Vincennes (est de Paris), la situation est « statique », constate notre envoyée spéciale Gaëlle Laleix. Rien pour l'instant ne laisse entrevoir une intervention policière, précise-t-elle. De nombreux riverains qu'elle a pu rencontrer sont extrêmement choqués par la prise d'otages en cours.

    TEMOIGNAGE
    Ils ont bouclé tout le quartier
    Une habitante du XIIe arrondissement de Paris 09/01/2015 - par Laurence Théault Écouter

    16h30 : L'auteur présumé de l'attaque, Amédy Coulibaly, un délinquant multirécidiviste de 32 ans, serait également celui de la fusillade mortelle survenue jeudi 8 janvier dans la matinée à Montrouge (sud de Paris), au cours de laquelle une jeune policière a été tuée.

    Hayat Boumeddiene, 26 ans et Amedy Coulibaly, 32 ans sont recherchés par la police et considérés comme dangereux. AFP/Police

    16h20 : Israël exprime son inquiétude devant « l'offensive terroriste » actuellement en cours dans une épicerie casher porte de Vincennes et dans une entreprise à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne. (Suivez notre direct sur la situation à Dammartin-en-Goële en cliquant ici)

    16h10 : « A titre préventif, @cgirard & Commissaire de police ont demandé la fermeture immédiate de tous les commerces rue des Rosiers @Mairiedu4e », peut-on lire sur le compte Twitter de la mairie du IVe arrondissement de Paris.

    16h00 : « Tout est bloqué », constate notre envoyée spéciale cours de Vincennes Caroline Paré, également habitante du quartier. Les enfants sont confinés dans les écoles, ajoute-t-elle, une heure avant que les parents ne viennent les chercher. De nombreux habitants sont évacués par les forces de police.

    Evacuation de résidents de Saint-Mandé, aux abords de la porte de Vincennes, ce 9 janvier 2015. AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

    15h30 : Un appel à témoins a été lancé sur Twitter par le ministère de l'Intérieur, concernant la prise d'otages en cours porte de Vincennes. Les deux personnes recherchées sont les mêmes que pour la fusillade de Montrouge (sud de Paris) qui a fait un mort et un blessé hier matin.

    15h20 : Une nouvelle réunion de crise se tient depuis 15h15 à l'Elysée, après la prise d'otages en cours dans une épicerie casher dans le XIIe arrondissement de Paris. Le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que les ministres de l'Intérieur et de la Justice Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira participeront à cette réunion autour du président de la République.

    Le président François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'une réunion de crise place Beauveau, le 9 janvier 2014. REUTERS/Patrick Kovarik

    15h15 : Le preneur d'otages connaissait l'un des frères Kouachi, rapporte l'Agence France-Presse de source proche du dossier.

    15h00 : Des jeunes s'approchant du lieu de la prise d'otage en scooter ont été interpellés, indique l'agence Reuters.

     

    Arrestation de jeunes gens en scooter arrivant près du lieu de la prise d'otages, porte de Vincennes à Paris, ce 9 janvier 2015. REUTERS/Youssef Boudlal

    14h49 : Amedy Coulibaly, l'une des personnes recherchées, connaît Chérif Kouachi, un des deux frères auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo, selon une source proche.

    14h35 : Deux autres individus, susceptibles d'être armés et dangereux font l'objet d'un appel à témoins. Il s'agit d'une femme, Hayat Boumeddiene, née le 26 juin 1988, et d'un homme, Amedy Coulibaly, né le 27 février 1982, qui seraient impliqués dans la fusillade de Montrouge, dont les photos ont été diffusées par la police.

    14h23 : Un des suspects de Montrouge a déjà été condamné dans un dossier antiterroriste.

    13h00 : Début de la prise d'otages

    Rappel des faits : Une fusillade a éclaté vers 13h dans une épicerie casher de la porte de Vincennes, dans le XIIe arrondissement de Paris. Un homme armé s'est retranché après avoir fait au moins un blessé, selon une source policière. Selon Emmanuel Quemener, le numéro deux du syndicat de policiers Alliance à Paris, interrogé par l'AFP, l'homme serait équipé d'armes automatiques et retiendrait cinq personnes dans ce magasin. Le trafic a été partiellement interrompu, et le rectorat a indiqué que les élèves des établissements scolaires proches du lieu de la prise d'otages avaient été confinés. Une source proche du dossier évoque la mort de deux personnes. François Hollande a demandé à Bernard Cazeneuve de se rendre sur place.

    Le preneur d'otages répondrait au signalement du responsable de la fusillade de Montrouge du jeudi 8 janvier. Celui-ci avait été identifié un peu plus tôt dans la journée. Deux personnes de son entourage ont aussi été interpellées ce vendredi dans la matinée.

    L'homme pourrait être un proche des frères Kouachi, les deux suspects de l'attentat contre l'hebdomadaire satirique (lire ici notre Direct sur la prise d'otage en cours ce vendredi). Il semble en effet qu'il ait appartenu à la même filière des Buttes-Chaumont, une cellule de recrutement de candidats au jihad qui opérait dans le nord-est de Paris.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.