GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • En raison d'un mot d'ordre de grève national, les antennes de RFI et la mise à jour des sites de RFI peuvent être perturbées ce mardi
    France

    France: un homme armé arrêté dans un hôtel à Disneyland Paris

    media Le parc d'attractions Disneyland Paris, à Marne-la-Vallée, en banlieue parisienne. RFI/Anthony Terrade

    Un homme a été arrêté ce jeudi 28 janvier dans un hôtel de Disneyland Paris, à l'est de la capitale française, en possession de deux armes et d'un Coran. Une femme qui l'accompagnait est toujours recherchée par la police, ce jeudi soir, indique l'Agence France-Presse (AFP).

    Avec AFP

    L'homme a été « repéré à son arrivée à l'hôtel dans le site Disneyland où il avait une réservation » pour deux personnes, a indiqué à l'AFP une source policière. « Le portique a sonné à son passage », a précisé une autre source toujours citée par l'agence. « La sécurité de l'hôtel a trouvé sur lui deux armes de poing, un Coran et des cartouches », a poursuivi la première source policière. Appelée sur les lieux, la police l'a arrêté en début d'après-midi. Domicilié à Paris selon les papiers qu'il avait sur lui, l'homme interpellé sans opposer de résistance, a été placé en garde à vue à la police judiciaire de Versailles (ouest de Paris).

    Un périmètre de sécurité a été installé autour de son véhicule, ajoute l'agence. Aucun détail sur le profil de cet homme n'était disponible dans l'immédiat, ce jeudi soir. L'interpellation d'une femme, dont l'identité n'a pas été révélée, a eu lieu peu après en région parisienne. Elle a ensuite été relâchée par la police qui précise qu'elle n'est pas la compagne du suspect, contrairement à ce qui avait été avancé un peu plus tôt. Les autorités étaient toujours à la recherche ce jeudi soir d'une femme qui accompagnait l'homme interpellé, précise l'AFP.

    Attentat déjoué ?

    Est-ce qu'un nouvel attentat a été déjoué en France ? Si la question se pose, une extrême prudence reste de mise. On ne sait pas si cet homme « avait l'intention de nuire », modère en effet le préfet de Seine-et-Marne, Jean-Luc Marx, interrogé par RFI, et qui salue tout de même la réactivité des services de sécurité du parc et des forces de l'ordre.

    Les enquêteurs se demandent pourquoi cet homme était muni de ces armes, mais rien ne le relie pour le moment à un groupe jihadiste. Il n'était connu des services de police que pour une affaire de conduite sans permis et n'était donc pas repéré donc comme radicalisé. L'enquête n'a d'ailleurs pas été confiée au parquet de Paris, le seul parquet antiterroriste de France. Elle est toujours menée par le parquet de Meaux, dont dépend Marne-la-Vallée, la ville où se situe le premier parc d'attractions d'Europe.

    La France vit sous la menace d'attaques jihadistes après les attentats de janvier et novembre 2015 à Paris. Le 7 janvier, un an jour pour jour après l'attentat contre Charlie Hebdo, un homme identifié comme un Tunisien nommé Tarek Belgacem avait tenté d'attaquer un commissariat parisien en brandissant un hachoir de boucher. Egalement muni d'un dispositif explosif factice, il avait été abattu par les policiers. Une revendication jihadiste incluant une profession de foi en faveur de l'organisation Etat islamique (EI) avait été retrouvée sur lui.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.