GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trois Israéliens ont été blessés dans une attaque en Cisjordanie non loin d'une colonie juive (responsables)
    • Un Palestinien qui lançait des grenades vers Israël depuis Gaza a été blessé (responsables)
    • À bord d'«Ocean Viking», en mer depuis 19 jours, les réserves de nourriture s'épuisent (MSF)
    • Syrie: les forces prorégime encerclent un poste d'observation turc non loin d'Idleb (OSDH)
    • L'opposant russe Alexeï Navalny a été libéré après trente jours de détention (porte-parole)
    • La situation en Amazonie, dévastée par les incendies, est «hors de contrôle», déplore la militante écologiste brésilienne Marina Silva
    Général

    Famille: le Vatican divisé sur le divorce et l'homosexualité

    media A Nantes, durant la marche du 15 décembre, les manifestants brandissaient : «Mon fils est gay et c'est pas triste», «L'homophobie nuit gravement à la santé des enfants» ou encore «Le mariage pour tous : Espagne : 2006 ; Iran : 2050 ; France : 2100». REUTERS/Stephane Mahe

    Après deux semaines de discussion, l'Eglise catholique n'a pas trouvé de position commune sur les alternatives au mariage classique. La réunion, sur le thème de la famille était organisée au Vatican. Dans le rapport final, l'Eglise dresse l'inventaire des alternatives au mariage classique mais ne clarifie pas sa position sur l'accueil des divorcés remariés et des homosexuels.

    Le synode sur la famille s’est achevé au Vatican sur un bilan en demi-teinte avec le vote de la « relatio synodi », document final de cette première assemblée, rapporte notre correspondant au Vatican, Antoine-Marie Izoard. Les pères synodaux ont ainsi rejeté trois paragraphes sur 62. Deux sont consacrés à la communion des personnes divorcées, remariées, l’un des enjeux de cette assemblée, et le troisième paragraphe encourageait plus d’attention de l’Eglise à l’égard des homosexuels.

    Au vu des ouvertures du document intermédiaire de travail publié cinq jours plus tôt, ce rapport peut faire l’effet d’une douche froide. En fait, ces quelques lignes n’ont pas obtenu le vote de la majorité qualifiée des deux tiers comme le veut un règlement interne. Mais elles ont tout de même reçu un vote majoritaire.

    Le synode sur la famille: décryptage avec Sébastien Maillard

    Correspondant du quotidien La Croix à Rome.

    19/10/2014 - par Alexandra Cagnard Écouter

    « Le document que nous avons voté est la base de travail pour le prochain synode. Tout le synode a été tout à fait ce que le pape avait dit au début : ’Parlez sans crainte’ », explique le cardinal autrichien Christoph Schönborn qui reconnaît des points de vue opposés au sein de l'assemblée. « Il y a eu des vues très nettement divergentes. Certaines voix qui sont surtout préoccupées de sauvegarder la sainteté et l’unicité du mariage. Et puis il y a ceux qui disent qu’il faut aussi prendre en compte ceux qui nécessitent de l’aide. »

    Pour plus de transparence et probablement pour faire avancer le débat en dehors de la salle du synode, le pape François souhaitait que les paragraphes rejetés soient aussi publiés. Il ne reste pas moins vrai que le document invite aussi à des choix pastoraux courageux, pour guérir, dit-il, les familles blessées.

    Ne pas discriminer

    « Il y a une référence aux situations familiales dans lesquelles se trouvent des personnes d’orientation homosexuelle. Alors comment accueillir de telles situations ? », s'interroge le cardinal Schönborn. « Il ne faut pas oublier que dans ce synode, ce sont des évêques du monde entier qui viennent de situations culturelles très, très différentes. Des déclarations de l’église qui seraient mal vues, pourraient aussi être un problème pour nos pasteurs et pour les églises. Mais il y a aussi l’affirmation très claire qu’on ne doit, en aucun cas, les discriminer ».

    Dans un discours aux accents forts, le pape a clos les travaux, en souhaitant une Eglise qui n’accueille pas que ceux qui se croient parfaits. Evêques et cardinaux ont désormais rendez-vous en octobre 2015. Ils reprendront leurs travaux après une année de réflexion.

    ► à écouter aussi sur le même sujet le magazine « Religions du monde » sur le synode

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.