GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Général

    Rome: béatification du pape Paul VI place Saint-Pierre

    media L'image du pape Paul VI était partout présente ce dimanche matin 19 octobre au Vatican pour la cérémonie de béatification du pape qui mena à bien le concile de Vatican II. REUTERS/Tony Gentile

    Le pape François a choisi la fin du synode sur la famille pour béatifier ce dimanche 19 octobre à Rome Paul VI, le pape du concile Vatican II. Une cérémonie qui rend hommage à un pape dont le pontificat fut évincé dans les mémoires par la popularité du pape Jean XXIII et l’aura du médiatique pape Jean -Paul II. Paul VI est pourtant l’initiateur de la papauté moderne.

    Quand l’archevêque de Milan Giovanni Battista Montini succède en juin 1963 au pape Jean XXIII l’attend le vaste chantier ouvert un an auparavant par son prédécesseur : le concile Vatican II, que Paul VI, contre vents et marées, mènera à son terme.

    C’est l’artisan de l’aggiornamento de l’Eglise que le pape François entend remercier ce dimanche, rendre hommage au pape qui a fait entrer l’Eglise en dialogue avec le monde contemporain.

    Cette ouverture, Paul VI la concrétisera par des gestes audacieux. C’est lui par exemple qui inaugure les voyages pontificaux. Il est le premier pape à prendre l’avion, à fouler le sol des cinq continents, à se rendre en Terre sainte et à donner -en 1964 à Jérusalem- l’accolade historique au patriarche de Constantinople Athenagoras après un schisme de neuf siècles.

    Son encyclique Populorum Progressio en 1967 est un vibrant appel au partage et au développement le « nouveau nom de la paix » selon son expression. C’est l’encyclique de sa popularité. Humanae Vitae en 1968 sur l’interdiction de la pilule contraceptive est en revanche l’encyclique de la rupture. Le pape anxieux, triste et fatigué par la crise interne de l’Eglise souffrira jusqu’à sa mort, en 1978 de cette incompréhension.

    Reportage place Saint-Pierre à Rome avec des fidèles venus assister à la béatification du pape Paul VI 19/10/2014 - par Anne Le Nir Écouter

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.