GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Général

    Sommet des Non-Alignés à Caracas: un tournant du MNA ?

    media Le 17e sommet des Non-Alignés s'est ouvert à Porlamar samedi 17 septembre 2016 en présence du président vénézuélien Nicolas Maduro. REUTERS/Marco Bello

    Le 17e sommet du Mouvement des Non-Alignés s'est ouvert samedi 17 septembre au Venezuela. Le Mouvement né pendant la guerre froide regroupait les pays qui n'estimaient ne faire partie ni bloc de l'Est ni de celui de l'Ouest. Le Venezuela prend pour trois ans la direction du mouvement alors que l'Inde, l'un des pays fondateur du mouvement annonce qu'elle ne participe pas au sommet.

    Selon l'économiste et spécialiste des pays émergents, Jean-Joseph Boilot, « Il y a, à l’intérieur de ce qui a été l’ensemble dit 'du tiers-monde', des petits pays qui se sentent un peu orphelins entre les grandes puissances : Etats-Unis, Chine, Inde, etc., parce qu’ils ne se sentent pas soutenus. Donc il va falloir être extraordinairement attentif malgré tout, à ce qui va sortir de ce sommet. Est-ce qu’ils vont réussir à former un pôle, qui sur un certain nombre de grandes questions internationales va faire entendre sa voix et que l’Inde n’écoute plus beaucoup, puisqu’elle est aujourd’hui assise à la table du festin ? ».

    L'Inde, dont le Premier ministre d'alors Nehru participait en 1955 à la célèbre conférence de Bandung fondatrice du non-alignement, a changé de camp : lors des derniers sommets internationaux comme la COP 21 ou le G20 de Hangzou en Chine début septembre, elle a joué un rôle de premier plan.

    En outre, selon Jean-Joseph Boilot, la confrontation entre les trois blocs : ensemble des pays en voie de développement, pays riches et bloc des pays de l' Est n'a plus lieu d'être. « Le fait d’ailleurs que le sommet soit au Venezuela n’est pas un signe anodin. Le Venezuela n’est pas véritablement non-aligné au sens traditionnel du terme. Donc c’est le signe, là, d’un enterrement du Mouvement des non-alignés qui n’existe plus ».

    Rappelons que la conférence de Bandung réunissait les nouveaux pays indépendants d’Asie et d’Afrique avec pour objectif de lutter contre le colonialisme et faire en sorte que les nouveaux pays indépendants du tiers-monde se tiennent à égale distance des acteurs de la Guerre froide qu’étaient les Etats-Unis et l’Union soviétique.

    Le Venezuela a pris samedi, à l'ouverture du sommet, la présidence pour trois ans du MNA. Le flambeau lui a été remis par le président iranien Hassan Rohani qui a souhaité que grâce à « l'effort et l'engagement des autorités vénézuéliennes », les Non-Alignés soient « renforcés ». Pourtant c'est un pays plongé en pleine crise politique et économique qui accueille cette rencontre dont le nombre précis de participants n'a pas été communiqué.

    → à (re)lire: La deuxième vie du Mouvement des non-alignés

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.