GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Général

    Chaque pays fête Noël à sa façon, parfois de manière surprenante

    media Un père Noël allemand plein de style à Hambourg. Daniel Reinhardt / dpa / AFP

    Le sapin, les guirlandes, le père Noël dans sa houppelande rouge… C'est comme ça que bien des gens s'imaginent Noël, mais il existe des traditions bien différentes selon les pays et qui peuvent parfois paraitre un peu étranges.

    Au Japon, KFC et shortcake

    Considéré comme le repas le plus copieux et apprécié de l'année, Noël est en France l'occasion pour tous de montrer ses talents de cuisinier. L'idée même de partager un fast-food ferait blêmir n'importe quel Français. Et pourtant, au Japon, c'est autour d'un KFC que s'attablent près de 3,6 millions de familles. L'entreprise a su y imposer son poulet rôti comme ersatz de dinde de Noël.

    Mais à l'occasion des fêtes, les Japonais sont aussi friands d'un autre mets venu d'Occident: le shortcake, une génoise à la fraise devenue le symbole du réveillon. Les Japonais doivent leur gâteau à Rin’emon Fujii, qui fonde en 1910 l’une des premières pâtisseries occidentales du Japon. De retour d’un séjour aux Etats-Unis, Fujii commercialise pour la première fois le shortcake. La bonne idée de Fujii, c’est d’adapter la recette au goût des Japonais, en la rendant plus spongieuse.

    De là à en faire un gâteau de Noël, c’est une question de couleurs : le blanc de la crème et le rouge des fraises évoquent Santa Claus, bien sûr, mais sont surtout synonymes de bon présage au Japon. Le shortcake s’invite donc à la table du réveillon après la Seconde Guerre mondiale, au moment où de plus en plus de Japonais célèbrent Noël, bien que 2% d’entre eux seulement soient Chrétiens.

    La Catalogne et sa « bûche qui fait caca »

    Ailleurs en Europe, en Catalogne par exemple, c'est la « caga tio » qui est à l’honneur. Les enfants doivent prendre soin de cette « bûche qui fait caca » tout le mois de décembre en lui donnant à manger des restes du repas ou des gâteaux. Le jour de Noël, ils frappent finalement ce morceau de bois creux, qui délivre en échange des friandises et bonbons.

    Le jour de Noël, avec des bâtons, les enfants chantent une chanson et doivent lui donner des coups. Et là, le tio fait caca. Les enfants sont en train de chanter et à la fin, ils soulèvent la couverture et normalement il y a des bonbons, peut-être aussi des cadeaux. Tous les enfants l’adorent.

    La tradition catalane de la «bûche qui fait caca»

    Reportage à Barcelone.

    25/12/2017 - par RFI Écouter

    A manger et à boire pour le Père Noël et son attelage

    En Allemagne et en Irlande, c'est au père Noël et aux rennes qu’on fait à manger. Quand les petits Allemands laissent leurs chaussures devant la maison avec du foin et des carottes pour les rennes, les Irlandais laissent une tarte et une pinte de Guinness pour le père noël.

    Sauf peut-être les sorcières norvégiennes, dont c'est la nuit officielle, mais qui voient leurs balais confisqués et cachés...

    Un Noël en amoureux pour les Sud-Coréens

    En Corée du Sud, Noël n'a pas grand chose à voir avec les repas familiaux et les cadeaux sous l'arbre. C'est est avant tout une fête dédiée aux amoureux ! Dans un pays où les principales festivités traditionnelles sont le nouvel an lunaire et la « fête de la moisson », Noël a trouvé sa place mais comme une sorte de seconde Saint-Valentin.

    Toutes ces décorations, ces sapins, c’est joli, c’est beau... Et je pense que les gens se sont dits que c’était surtout adapté aux jeunes, pour qu’ils puissent les admirer. C’est pourquoi Noël est devenu une fête romantique pour couples. C’est comme le nouvel an chinois : aux Etats-Unis et en Occident, on ne le célèbre pas en famille, c’est juste une occasion de faire la fête. C’est la même chose ici.

    Une fête romantique pour les Sud-Coréens

    Reportage à Séoul

    25/12/2017 - par Frédéric Ojardias Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.