GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
    • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
    • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
    • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
    • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)
    • Grèce: explosion d'une bombe contre la télé privée Skaï, pas de blessés mais des dégâts matériels (police)
    Hebdo

    Gov Tunisie: une appli pour impliquer les jeunes dans la politique

    media Une électrice vote à Tunis lors des élections législatives du 26 octobre 2014 . Reuters

    L'organisation Youth Decides veut impliquer la jeunesse tunisienne dans la vie politique. A l'occasion des élections législatives du 26 octobre, et à l’approche de la présidentielle du 23 novembre, elle a créé le 23 octobre dernier la plate-forme Gov Tunisie. Une application qui permet de noter les politiciens et d’aborder les grands thèmes de la campagne.

    Lancée par l'organisation Youth Decides La jeunesse décide ») à l'aube des élections législatives du 26 octobre, l'application Gov Tunisie est disponible depuis son site mais également depuis sa page Facebook. Elle offre deux entrées principales : une pour noter les 27 candidats à la présidentielle tunisienne grâce à des bonus et des malus, l’autre pour évaluer des questions de campagne en y attribuant des « + » ou des « - ».

    Pour les initiés, on appelle ça « gover ». Les internautes peuvent également poser des questions et lancer des débats. En référence à une possible entente, après la présidentielle, entre les deux grands partis séculier et islamiste arrivés en tête des législatives, une internaute s’interroge sur Gov Tunisie : « Une alliance entre Nida Tounes et Ennahda est-elle possible ? »

    Impliquer les jeunes dans le débat politique

    Faut-il demander un audit des dettes ? Réduire les taxes ? Exploiter le gaz de schiste ? L’application Gov Tunisie est un outil participatif où chacun prend part à la vie et au débat politique. Derrière ce projet, l’idée est aussi de mobiliser en particulier les jeunes, grands absents du scrutin de 2011. Seuls 30% des jeunes de 18 à 40 ans étaient allés voter lors des élections constituantes de 2011. Cette année, l’abstention n’a pas concerné que les jeunes. Seuls 3 millions de Tunisiens ont fait le déplacement pour les législatives du mois dernier, soit 1 million de votants de moins que lors du précédent scrutin. Toutefois, on ne connaît pas encore la part de jeunes dans les abstentionnistes.

    Notre génération, grâce aux technologies, a une autre vision du monde, de la politique, de l’affaire publique.
    Wala Kasmi, fondatrice de Youth Decides

    Pour Wala Kasmi, fondatrice de Youth Decides, l’organisation qui chapeaute ce projet, « avant, l’information était centralisée mais aujourd’hui, avec internet, on ne peut plus mentir : c’est l’information contre l’information. [...] Je pense que notre génération, grâce aux technologies, a une autre vision du monde, de la politique, de l’affaire publique, explique t-elle. Notre mission dans Youth Decides est de travailler pour imposer cette vision : plus d’éthique et plus d’efficacité. »

    Les politiques réagissent

    En quelques semaines, la page Gov Tunisie a recueilli près de 250 000 « gov », une réussite pour ses créateurs. Certains candidats en ont pris le parti et ont appelé leurs sympathisants à les soutenir en cliquant sur « + » dans la partie qui recueille les opinions des internautes sur les personnalités politiques. Des équipes de campagne ont même contacté l’équipe de Gov Tunisie pour obtenir ses statistiques sur les affinités politiques de ses votants virtuels. Ces chiffres se sont même retrouvés évoqués sur un plateau télé. De son côté, l’équipe de Youth Decides déclare avoir reçu des centaines de demandes de participation à ses activités et tente encore d’y répondre.

    L'application permet aux internautes de voter pour les personnalités politiques du pays et donne en temps réel les statistiques de chaque candidat © Capture d'écran / Gov Tunisie

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.