GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Hebdo

    Quand Twitter alerte sur des «attaques étatiques»

    media Maquette réalisée par Motherboard, le site en ligne américain. DR

    Une quinzaine de personnes à travers le monde ont été prévenues personnellement par le réseau social Twitter qu’une intrusion provenant potentiellement d'un gouvernement était en cours sur leur compte.

    Le message qui, de prime abord, avait la couleur d’un spam et l’odeur d’un pourriel n’en n’était absolument pas un ! « Nous souhaitons vous informer que votre abonnement Twitter fait partie d'un petit groupe de comptes ayant peut-être fait l'objet d'un ciblage de la part d'agents commandités par un État », indiquait ce courrier électronique laconique qui a été reçu par au moins 15 personnes dans le monde ! Mais précisons qu’on ignore encore combien d'utilisateurs du réseau exactement ont reçu le même message.

    Par ailleurs, ce courrier semblait destiné à certains cyber-militants prônant des systèmes de cryptographie sur internet. Et principalement aux internautes ou aux ONG vantant les mérites du  réseau Tor qui permet, rappelons-le, de surfer sur la Toile de manière anonyme, comme l’indique le site en ligne américain Motherboard.

    Un mail d’avertissement anxiogène

    En France, trois twittos ont reçu ce mail d’avertissement anxiogène. Le détenteur du compte @chiffrofete, qui est l’organisateur des Cafés Vie Privée, sortes d’ateliers pour initier les internautes à la protection de leur vie privée. @aeris22 dont l’intitulé du compte se présente comme suit : « groupe crypto-terroriste individuel auto-radicalisé sur l’Internet digital ». Et enfin, un parfait inconnu qui tient à son anonymat et s’affiche comme grand utilisateur de Tor. « Pour le citoyen lambda que je suis et qui aspire à rester le plus anonyme possible, ce mail m'a un peu remué », a-t-il commenté. Alors que l’affaire enfle et fait le buzz sur la Toile, Aeris résume très bien le ridicule de la situation. « 1 mail d’annonce d’attaque étatique : 117 000 vues. 20 images de datalove : 118 000 vues. Ce monde est foutu. »

    Les « attaques étatiques » annoncées par Twitter proviendraient de la Chine ou de la Corée du Nord, croit savoir le site de la BBC, qui se garde bien de rappeler que les services secrets de sa Majesté ainsi que ceux de la NSA, l’agence de sécurité américaine, sans oublier les autorités françaises, scrutent en permanence nos gazouillis.

    Rappelons que Twitter avait déjà alerté par le passé 200 000 de ses membres que leurs mots de passe et adresses de courriels avaient pu être piratés. Cependant, après Facebook et Google, c’est la première fois que le réseau social prévient ses abonnés qu’une attaque « étatique » sur leurs données est en cours. « Ça pue du boudin tout ça », a conclu, caustique, l’un des twittos qui a reçu le message d’alerte. En vous laissant deviner, bien sûr, lequel des trois est l’auteur cette cyber-prose irrévérencieuse. 

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.