GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Hebdo

    Au Nigeria, une vendeuse de pain devient star de mode

    media L'histoire d'Olajumoke Orisaguna n’est certainement pas la dernière belle histoire née grâce aux réseaux sociaux en Afrique (photo d'illustration, Lagos). Getty Images

    Twitter et Facebook se sont agités ces derniers jours après qu’une jeune vendeuse de pain nigériane a fait la couverture du magazine de mode This Day Style et l’objet de plusieurs articles dans les médias internationaux.

    C’est une belle histoire digne d'un conte de fées. Tout commence par une série de photos de l’artiste britannique Tinie Tempah où apparaît, par hasard, une vendeuse de pain ambulante. Les réseaux s’emballent pour découvrir l’identité de cette jeune femme. Après quelques recherches, son nom est dévoilé. Il s’agit d’Olajumoke Orisaguna, une ancienne coiffeuse, issue d’un milieu modeste, venue à Lagos pour gagner un peu plus d’argent. Ensuite, les choses vont très vite. La photographe TY Bello organise pour elle une séance de maquillage et un shooting. « Elle fixait intensément l’objectif comme si elle avait fait ça toute sa vie. J’ai su que nous avions trouvé une star », se rappelle-t-elle.

    La jeune femme fait alors la Une du très réputé magazine de mode local This Day Style,décroche des stages dans des salons de beauté, signe un contrat dans une agence de casting et enchaîne les interviews pour plusieurs grands médias comme CNN ou le Huffington Post.

    De quoi faire rêver et déclencher l’admiration des internautes. L'un d'entre eux, Olu, estime, par exemple, que « Olajumoke a la chance d’avoir une vie qu’elle n'aurait jamais eue en vendant du pain dans les rues », quand un autre, Tomi Akegbedjo, témoigne de son côté que « personne n’est laid. C’est un problème de moyens. Olajumoke en est la preuve. »

    L'Afrique, nouvel eldorado de la mode  ?

    Pour Stéphanie O’brien, journaliste à Madame Figaro, l’Afrique est devenue un lieu d’inspiration pour les artistes. « Le continent pourrait bien renouveler la mode et des tas de pépites aux beautés insoupçonnées restent à découvrir », confie-t-elle.

    Cette photo, qui a révélé Olajumoke Orisaguna, montre à la fois une Afrique moderne, qui bouge, mais met également en lumière les métiers de la rue, plus traditionnels en Afrique, analyse la journaliste qui ajoute que l’emballement médiatique autour de cette jeune femme montre bien que le monde apprécie la beauté africaine « très naturelle, spontanée, loin des standards aseptisés que l’on peut retrouver sous d’autres cieux ». « Olajumoke Orisaguna incarne la fierté, conclut la journaliste, la force et l’élégance des femmes africaines qui travaillent pour leur famille. »

    Une chose est sûre, ce n’est pas la dernière belle histoire née grâce aux réseaux sociaux en Afrique. Les populations étant de plus en plus friandes de ces moyens de communication comme en Europe ou aux Etats-Unis où les réseaux sociaux transforment des vies.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.