GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Hebdo

    Alpha Blondy raconte Radio Livre, «maintenant, on lit avec les oreilles»

    media Alpha Blondy anime Radio Livre, tous les soirs de 21 à 23 heures sur Alpha Blondy FM à Abidjan. © Roch Armando pour Thomas Nowak Consulting

    La 6ème édition de la Rentrée littéraire du Mali, du 23 au 26 février à Bamako, a salué une initiative originale et unique en son genre de promotion de la lecture sur le continent, l’émission Radio Livre, créée l’an dernier par Alpha Blondy. La grande star de reggae ivoirienne lit tous les soirs de 21 heures à 23 heures les grands classiques de la littérature sur sa radio Alpha Blondy FM, qui émet sur 97.9 à Abidjan. Nous vous proposons d’entendre l’interview qu’il nous a accordée mi-janvier à Paris, et de poursuivre par la lecture d’un extrait du livre de Mariama Bâ, Une si longue lettre. Cette production est en partenariat avec la Rentrée littéraire, qui l’a projetée ce 23 février lors de la cérémonie d’ouverture au Musée national du Mali, sous la présidence de Mme N’Diaye Ramatoullaye Diallo, ministre de la Culture, et en présence de son prédécesseur, le cinéaste Cheik Oumar Sissoko, ainsi que des nombreux écrivains venus d’Afrique subsaharienne et du Maghreb.

    Ce 14 janvier, Alpha Blondy était de passage à Paris, en transit de la Côte d’Ivoire au Costa Rica pour une série de concerts. Cette fois, il ne nous parle pas de ses chansons, qui ont fait le tour du monde, mais de sa passion pour la littérature qu’il rêvait depuis longtemps de partager avec son public. Un an après le lancement de sa radio, il explique les raisons qui l’ont conduit à créer en avril 2015 son émission Radio Livre, une idée que personne n’avait eue avant lui.

    Radio Livre, qu’il anime tous les soirs de 21 à 23 heures sur Alpha Blondy FM à Abidjan, a attiré l’attention des organisateurs de la Rentrée littéraire du Mali 2016 car l’émission est devenue en quelques mois une vitrine, l’emblème de la promotion de la lecture sur le continent. Des livres en grande partie puisés dans la littérature africaine, mais pas seulement. « Je lis toutes les plumes », se plaît à préciser Alpha Blondy à l’attention de ses auditeurs, qui ont très vite été conquis par son talent de conteur.

    « Une si longue lettre »

    Dans la deuxième partie de cet entretien, vous découvrirez un extrait du livre de Mariama Bâ, Une si longue lettre, lu par Alpha Blondy. Ce petit livre, 131 pages dans son édition originale, est une critique cinglante de la polygamie en Afrique. Il a été publié en 1998 aux Nouvelles éditions africaines du Sénégal et fait partie du catalogue des grands classiques de la littérature africaine.

    Au total, un enregistrement de huit heures qu’Alpha Blondy offre gracieusement à la Rentrée littéraire du Mali pour qu’il soit entendu sur les radios de la place. La chaîne 2 de l’Office de Radio et Télévision du Mali a, en outre, décidé de diffuser l'entretien ainsi que les huit heures d'enregistrement.

    Une générosité en appelant une autre, Alpha Blondy a envoyé aux festivaliers un message : un spot vidéo qu’il a tourné lui-même, il y a deux semaines, dans le studio où il enregistre son émission, chez lui, à Abidjan. Il se dit très touché par l’attention que lui porte la Rentrée littéraire du Mali en la personne de son directeur, Ibrahim Aya, qu’il remercie « du fond du coeur », et de Thierry Perret, ancien journaliste à RFI et pilier de la promotion du livre, d’Alger à Bamako.

    Mardi soir 23 février, au fond de la salle, des animateurs radios se pressaient déjà autour de la console pour demander de télécharger indifféremment l'entretien que RFI vous propose de découvrir en exclusivité dans L’Hebdo cette semaine, après sa projection officielle à Bamako.

    *Une si longue lettre, par Mariama Bâ. Dakar, Nouvelles éditions africaines du Sénégal, 1998.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.