GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Hebdo

    Colombie: les hackers citoyens de Medellin

    media L'atelier ressemble à une caverne d'Ali Baba pour des inventeurs en herbe. RFI/Najet Benrabaa

    En Colombie, le collectif « Un/Loquer » a créé un espace pour des inventeurs, informaticiens ou créateurs de tous horizons, dans les quartiers sud de Medellin. Avec sa centaine de membres, dont la moitié sont actifs, ce groupe défend la curiosité et l'invention. Alors, dans un atelier rempli de trésors numériques et technologiques, autant modernes qu'issus d'un autre âge, ces hackers citoyens élaborent des programmes, des outils numériques et/ou intellectuels au service de la communauté ou de leurs idéaux.

    L'atelier ressemble à une caverne d'Ali Baba pour des inventeurs en herbe. On y trouve des microprocesseurs, des cartes mères d'ordinateurs, des câbles en tous genres, des marteaux, des clous, des vis et jusqu'à un oscilloscope générateur d'ondes ou une guitare. Au fond de la pièce, un tableau est recouvert d'inscriptions : chiffres, symboles, listes de mots ou dessins qui n'ont de sens que pour leurs auteurs. Dans ce décor, un groupe de cinq hackers est en train de revoir un projet environnemental concernant les jardins urbains de Medellin.

    Une mini-station météo pour jardins urbains

    L'idée est de créer une mini-station météo qui pourrait tenir dans une puce wifi : c'est-à-dire créer une application web capable de réaliser le travail d'une station météorologique mais à l'échelle miniature. Ce projet intitulé « Jardin de la Delicias » deviendrait alors un assistant pour automatiser le traitement des jardins. « On pourra, par exemple, mesurer le taux d'humidité, la température, la quantité de particules dans l'air, mieux comprendre le mal des plantes et ajuster les besoins pour optimiser la croissance des jardins. Le tout pourra tenir dans une main », explique Miguel Vargas, l'un des hackers du projet. Il affirme que la puce, dit module wifi, nécessaire au développement de ce projet, ne coûte que deux dollars pièce. Musicien et hacker, Miguel défend « l'harmonie avec l'écosystème ». Comme il le définit lui-même, ainsi que ses collègues, « un hacker n'est pas qu'un informaticien des services de renseignement ou qui tente de voler des informations ».

    Dorkbot : l'expérimentation de l'électricité

    Alejo Duque, l'un des fondateurs du collectif, explique que le mot hacker signifie avant tout avoir de la curiosité et réfléchir autrement. « Les origines du collectif viennent du Dorkbot, un réseau sur internet qui réunit des gens qui font des choses étranges avec ou sans électricité. On fait des expérimentations avec des ordinateurs, des vidéos et du son. On a adopté ce réseau pour nous rassembler. Ce que l'on cherche, c'est d'abord le partage de connaissances. C'est pour cela qu'il y a tous les profils ici. Ce hacker-space est ouvert à tous ».

    On trouve, en effet, des artistes, des ingénieurs civils, des reporters, des professeurs, des informaticiens, des biologistes. Julian Giraldo est diplômé en ingénierie électronique. « Je me suis orienté vers l'analyse de données, des informations, des statistiques. Je me sens comme un hacker, mais dans sa définition large qui suggère que les hackers sont des personnes qui ont des capacités pour comprendre les dispositifs et les réseaux de communication. C'est comme une forme de pensée que l'on applique pour résoudre des problèmes ».

    Le nouveau hacker citoyen

    Alejo Duque détaille le principe du collectif :« Tu présentes ton projet pendant dix minutes. Par exemple, ta première programmation, ta base de données, ton programme de visualisation, une antenne que tu as inventée pour écouter un satellite militaire. Après, on échange et on voit la manière de poursuivre le projet ensemble. On collabore en collectif et non en individuel, pour favoriser la création et l'innovation ».

    Le collectif Un/Loquer a débuté ses expérimentations en 2003 avec le développement d'un software libre : un réseau local qui pourrait permettre de transmettre des informations gratuites dans la ville, une sorte de radio libre indépendante fonctionnant sans internet, tel un nuage numérique. D'autres projets ont été développés dans cet atelier : les circuits pour les instruments de musique ; des systèmes d'auto-culture, des programmes d'analyse et de visualisation des données ; l'internet des objets (IoT, pour Internet of Things en anglais) avec des capteurs, la conception et la construction de machines (vélos).

    Ce phénomène de hacker-space s'est étendu dans d'autres villes colombiennes comme Bogota, la capitale, et Buga, dans le sud du pays. Leurs talents sont mis à profit pour développer les services multimédias et techniques de la ville mais aussi pour monter des projets « d'innovation » pour attirer les clients internationaux. Medellin a été nommée « ville la plus innovante au monde » en 2013. Hacker citoyen ou de la science sociale, un mouvement est en marche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.