GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Hebdo

    Nigeria: Nollywood, une opportunité pour les personnes de petite taille

    media Tous les jours, des personnes de petite taille - souvent acteurs dans des films de Nollywood - tentent de vendre des DVD pour survivre dans les rues de Lagos. PIUS UTOMI EKPEI / AFP

    A Lagos, des nains se sont imposés dans le commerce des films de Nollywood. Certains d’entre eux sont aussi devenus des stars du 7e Art.

    Lagos n’est une ville facile pour personne. Mais s’il fallait remettre une palme du courage, elle reviendrait sans doute aux nains qui slaloment entre les voitures à longueur de journée. Tout à coup, sans crier gare, au milieu des « go-slow », les fameux embouteillages de Lagos, des vidéos de Nollywood apparaissent à hauteur de vitres de voitures. Comme surgies de nulle part, les affichettes « criardes » attirent le regard de l’automobiliste comme la cape du matador attire celui du taureau.

    En s’approchant, le conducteur s’aperçoit qu’elles sont brandies par une personne de petite taille qui se faufile entre les véhicules. Quelle témérité il faut pour s’immiscer ainsi entre les puissants 4x4 rutilants qui dominent les beaux quartiers. Souvent la vente du DVD de Nollywood va rapporter à peine 300 nairas pièce (moins d’un euro).

    Quel sera le pourcentage du petit marchand de rue ? Il travaille le plus fréquemment pour des réseaux opaques. Afin de se faire payer par le consommateur, il devra souvent courir après le conducteur. Si la circulation reprend brutalement, l’automobiliste l’oubliera. S’il le voit courir derrière son véhicule, il jettera les billets froissés et sales par la fenêtre. Emportés par l’harmattan, les nairas voleront dans le lointain. Le dwarf (nain en anglais) devra courir en tous sens pour les retrouver. Parfois, ils seront tombés dans les gutters, les égouts à ciel ouvert qui sont l’une des marques de fabrique de Lagos. Il devra alors les repêcher en se bouchant le nez.

    Le salaire de la peur

    Toute la journée, ces petits vendeurs respirent les gaz d’échappement des voitures, la poussière et les microparticules répandues par les centaines de milliers de groupes électrogènes de Lagos qui alimentent les maisons en électricité.

    Quoi qu'il en soit, tout automobiliste réfléchit à deux fois avant de le faire. Il s’agit de films pirates. Même si le fait d’enfreindre la loi n’est pas forcément ce qui inquiète le plus le Lagotien.

    La qualité des copies laisse bien souvent à désirer. Le DVD peut se révéler vierge. Ou alors le film apparaît jusqu’aux cinq dernières minutes. Le spectateur est alors particulièrement frustré.

    Il est à noter que les automobilistes sont, de toute évidence, sensibles au sort de ces petits vendeurs. Ils semblent faire le maximum pour éviter de les renverser, ce qui est rarement le cas avec les autres piétons.

    Pour autant, personne ne semble empiéter sur les terrains de vente dévolus aux nains. « S’attaquer à un nain, ce n’est pas possible. C’est l’un des grands tabous de la société ! », souligne Kunle, un homme d’affaires lagotien qui achète régulièrement leurs DVD même s’il les regarde rarement.

    PawPaw, surnommé « l’ambassadeur des nains »

    Le fait que les personnes de petite taille se soient spécialisées dans la vente des films de Nollywood ne doit rien au hasard. Ils jouent un rôle majeur dans cette industrie. Quelques-unes des plus grandes vedettes de l’industrie sont des nains. Comme dans le film The First Lady d’Omoni Oboli, où l’imaginaire débridé et la magie occupent une place majeure, il n’est pas rare qu’ils jouent les premiers rôles. Le plus célèbre d’entre eux, Osita Iheme alias « PawPaw », surnommé « l’ambassadeur des nains » est une immense star au Nigeria. Il a joué le rôle principal dans des centaines de films. Il connaît un succès fou avec son « complice », Chinedu Ikedieze alias Aki. Au Nigeria, le duo compte parmi les personnalités les plus populaires. Aki a le sang chaud ; il bloque sur les réseaux sociaux ceux qui l’appellent « l’homme le plus court ».

    A Nollywood, les nains obtiennent beaucoup plus de rôles que dans le cinéma français. Au Nigeria, la palette des rôles qui leur sont proposés va bien au-delà de celle du « Passe-partout » de Fort Boyard. Personne ne les force à courir avec Miss France dans les couloirs lugubres d’une vieille bâtisse humide et froide, fouettée par les vents de l’Atlantique et envoûtée par la voix chevrotante du père Fouras. « Au Nigeria, les nains sont souvent glorifiés. Ils fascinent. Traditionnellement, on leur prête des pouvoirs surnaturels », souligne Ade Shonekan, enseignant lagotien.

    Ainsi, dans une mégapole aussi dure que Lagos, il existe malgré tout des espaces de tendresse. Ville impitoyable, la capitale économique du Nigeria peut aussi surprendre dans le bon sens. « Lagos sait aussi se montrer hospitalière », estime Estelle, une commerçante lagotienne. Elle ajoute : « Cette ville est une véritable jungle urbaine. La plupart du temps, la loi du plus fort s’impose. Mais allez savoir pourquoi, Lagos peut aussi se révéler comme une terre douce aux nains ».

    ►(Re)lire toutes nos Histoires nigérianes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.