GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: clôture officielle ce matin du 19ème Congrès du parti communiste, les délégués viennent d'élire les 205 membres du Comité central
    Médias partenaires

    Un nouveau salon pour les professionnels de la radio

    media Oumar Sidibé, le promoteur de la première édition du Salon africain de la radio (SAR). OS

    Permettre aux professionnels de la radio d'échanger sur leurs expériences et problématiques communes. Tel est l'objectif de la première édition du Salon africain de la radio (SAR). Initialement prévu début septembre à Ouagadougou au Burkina Faso, il devrait avoir lieu prochainement à Abidjan en Côte d'Ivoire.

    Cet article est régulièrement mis à jour.

    Du 2 au 4 novembre prochain se tiendra à Abidjan, en Côte d'Ivoire, la première édition du Salon africain de la radio (SAR). Oumar Sidibé, l'initiateur et le promoteur de l'événement explique les raisons qui l'ont incité à organiser un tel événement et les objectifs de ce nouveau salon.

    Pourquoi avez-vous créé ce salon ?
    Je dirige une structure qui organise régulièrement des événements dans la sous-région. Et j'ai remarqué qu'il y en avait très peu qui étaient consacrés à la radio. C'est un secteur abandonné des promoteurs, notamment, privés alors qu'il s'agit d'un média très dynamique et sollicité.

    Quels sont les objectifs du SAR ?
    Il vise à permettre aux professionnels de la radio de se rencontrer (promoteurs, techniciens, équipementiers, etc.) et d'échanger, entre autres, sur la manière d'améliorer la qualité de diffusion des radios, tant au niveau des contenus que techniquement.

    Quels sont les partenaires attendus à cette première édition ?
    Plusieurs autorités de régulation (Bénin, Côte d'Ivoire, Sénégal, Togo) de la sous-région ont déjà manifesté leur souhait de participer à ce salon. Des radios par l'intermédiaire des organisations professionnelles qui les représentent (fédérations, associations communautaires, etc.) nous ont aussi fait savoir qu'elles souhaiteraient être présentes. Sans oublier les équipementiers, les autorités et le bureau des droits d'auteur.

    Quel sera le programme de ces trois journées ?
    Outre des stands, les participants auront à leur disposition des espaces de rencontre et pourront assister à des conférences animées par des managers et des journalistes. Enfin, un jury récompensera un média à l'initiative d'un projet innovant visant à développer sa radio.

    Revenir à l'accueil des Médias Partenaires.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.