GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Hebdo

    David Guttenfelder, élu photographe Instagram de l’année par le magazine «Time»

    media Des habitants de Pyongyang devant une mosaïque de l'ancien dirigeant Kim Jong il. ©David Guttenfelder

    Le photographe américain David Guttenfelder a été élu fin décembre photographe Instagram de l’année  par le magazine Time, pour sa série de photos sur la vie quotidienne en Corée du Nord. Ce pays estpourtant considéré comme l’un des plus difficiles d’accès pour un journaliste. Des clichés qui ont été pris et mis en ligne via Instagram, l’application de partage de photos pour smartphone.

    Ce sont des photos souvent très simples, de la vie quotidienne en Corée du Nord. Guttenfelder est photographe pour l’agence de presse américaine AP, qui dispose d’un bureau permanent à Pyongyang. Et depuis l’année dernière, armé d’un simple smartphone, il prend des clichés de Nord-Coréens ordinaires, de leurs visages. Sa page Instagram montre ainsi, par exemple, une infirmière en train d’étudier, des paysans au travail, ou encore une file d’attente à une station de bus de Pyongyang.

    Quelques clichés du compte Instagram de David Guttenfelder. ©David Guttenfelder

    Son travail montre à quel point la propagande qui fait l’apologie du régime, de son idéologie et de la dynastie régnante des Kim est omniprésente. Sur un cliché, on voit par exemple un terrain de jeu pour enfants, où un toboggan à la forme du missile - ou de la fusée - à longue portée tiré par le Nord l’année dernière

    Pas de censure pour Guttenfelder

    Jeux pour enfants dans une crèche près de Pongyang ©David Guttenfelder

    En tant qu’étranger, Guttenfelder est le plus souvent accompagné de guides nord-coréens qui vérifient qu’il ne photographie rien de gênant. Mais en réalité, aucune de ses photos Instagram en particulier ne critique le régime : c’est l’ensemble, par petites touches, par détails, qui dresse un tableau éclairant de la Corée du Nord.

    Il prend ainsi de nombreuses photos d’objets quotidiens, souvent désuets ou anachroniques, dont l’accumulation montre l’isolement du pays et son retard économique. Ses photos des nouveaux restaurants, parc aquatiques ou magasins qui sont apparus à Pyongyang témoignent aussi des récents efforts du régime pour moderniser sa capitale.

    Les étrangers ont accès à Internet

    La population nord-coréenne est interdite d’accès au web, les autorités contrôlent étroitement tous les flux d’informations venus de l’extérieur. A Pyongyang, seule les élites du régime peuvent se connecter à Internet ainsi que les étrangers. Ceux-ci ont même accès à un réseau 3G, ce qui leur permet d’utiliser le réseau social Twitter, ou de mettre immédiatement en ligne leurs photos sur Instagram.

    Pour en savoir plus

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.