GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • EuroVolley 2019: l'équipe de France domine la Finlande trois sets à zéro (25-16, 25-23, 25-21) et se qualifie pour les quarts de finale
    Hebdo

    Attentat contre le directeur du parc des Virunga : toujours beaucoup de questions

    media Emmanuel de Merode, le directeur du parc des Virunga à l’est de la RDC, en 2012. AFP/Michele Sibiloni

    Dans Appels sur l’actualité, un auditeur de Kinshasa revient sur l’embuscade du 15 avril par des hommes armés non identifiés contre le directeur général du parc des Virunga dans l'est de la RDC. Grièvement blessé par balle à l’abdomen et au thorax au cours de cette attaque, l'anthropologue belge Emmanuel de Mérode a été hospitalisé à Goma avant d’être évacué à Nairobi où il est actuellement en convalescence. Dans le quotidien La Libre Belgique, le député belge François-Xavier de Donnea s’était alors interrogé sur le fait « que cette embuscade survienne justement au moment où Emmanuel de Mérode (…) venait de déposer auprès du Procureur de la République à Goma un dossier compromettant, résultant de mois, voire d'années, d'enquête sur Socco International ». Depuis 1996, date de la première guerre du Congo, plus de 140 gardes ont été tués par des rebelles locaux ou étrangers, selon la direction du parc des Virunga, classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1979.

    Cette attaque du directeur du parc des Virunga a-t-elle un lien avec le fait qu’il venait de remettre un rapport compromettant au Procureur de Goma ?
    La concomitance des faits – la remise d’un rapport à charge à la justice congolaise sur les activités d’exploration pétrolière de l’entreprise britannique Socco dans le parc national des Virunga, et le lendemain, l’attaque du directeur du parc, Emmanuel de Mérode, - a fait dire à plusieurs personnes qu’il pourrait y avoir un lien entre les deux évènements : un possible règlement de compte qui aurait été orchestré par le pétrolier, déterminé à mener, avec l'appui du gouvernement congolais, des activités d'exploration pétrolière dans ce parc en dépit des inquiétudes soulevées par le Fonds mondial pour la nature, le WWF. C’est une piste évoquée. D’autant plus qu’en octobre, déjà, un jeune journaliste congolais parti enquêter et faire un reportage sur les activités de cette entreprise dans le parc des Virungas avait vu son appartement cambriolé et tout son matériel de reportage volé juste après son retour… Et ces derniers mois, il y a eu plusieurs cas d’intimidations de personnes trop critiques vis-à-vis de l’activité de cette entreprise. Cela dit, pour le moment, personne n’a été en mesure de prouver un lien entre les deux évènements. L’entreprise Socco, elle-même, a immédiatement condamné cette attaque et démenti tout lien entre les tirs qui ont visé le directeur du parc des Virunga et les activités de son entreprise.  « Toute suggestion liant Socco à ce crime est totalement infondée, diffamatoire et très déplacée », affirme un communiqué transmis à la presse au lendemain de l’attaque dont a été victime Emmanuel de Mérode. Une autre hypothèse est possible, celle des groupes armés... Plusieurs milices opèrent toujours dans la zone. Notamment les FDLR, ces rebelles hutus rwandais, ou certains groupes d'autodéfense maï-maï. Ces milices font du braconnage et exploitent le bois du parc national des Virunga. Emmanuel de Mérode s'est toujours opposé à ces pratiques. Cela pouvait faire de lui une cible.

    Que contenait ce rapport ?
    Sur le rapport, on sait bien peu de choses pour le moment. Il a été remis à la justice congolaise et il est donc soumis au secret de l’instruction… Ce qui fait qu’Emmanuel de Mérode lui-même a toujours refusé jusqu’à présent de livrer des éléments de ce document. Seule certitude, il fait plusieurs dizaines de pages. Il a été constitué à la demande du Procureur général de la République et il est en cours d’élaboration depuis 2010. On peut cependant imaginer que ce rapport revient sur le risque écologique important que les activités du pétrolier britannique font peser sur la faune et la flore de ce parc…

    Les Virunga, c’est le plus vieux parc naturel d'Afrique, créé en 1925…
    Oui. Les Virunga, c’est 800 000 hectares, classés au patrimoine mondial par l'Unesco. Ce sont plus de 2 000 espèces végétales, plus de 200 espèces de mammifères et plus de 700 espèces d'oiseaux. Mais ceux qui lui donnent sa renommée internationale, ce sont les 200 gorilles des montagnes, en voie d'extinction. Pour le moment, Socco dit ne faire qu’« une exploration scientifique » pour voir s’il y a du pétrole dans le parc, notamment dans le gigantesque lac Albert… Mais pour cela, elle doit mener des tests sismiques. Un procédé qui permet de sonder le fond du lac en envoyant de l'air comprimé, sans forage. Les ONG, dont WWF, craignent que toutes ces activités perturbent la nature et la pêche, principale activité économique du parc, qui fait vivre 27 000 pêcheurs autour du lac Albert… Le rapport pourrait donc chercher à montrer l’incompatibilité entre l’exploitation pétrolière et la survie de ce parc.

    L’affaire a fait l’objet d’une motion d’information à l’Assemblée nationale. A quelle conclusion sont arrivés les députés ?
    Cette motion d’information avait principalement pour objet d’informer les députés sur l’ensemble du dossier, et notamment sur les détails de l’attaque. Et d’appeler à ce qu’une enquête soit menée… Sur la procédure, les arrestations, l’existence d’éventuels suspects, la justice militaire en charge de l’enquête n’a livré aucune information pour le moment.

    DR

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.