GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Al-Qaïda nomme un nouveau «ministre de la Guerre» en Irak

    media Dans la province de Diyala, la plus dangereuse du pays, l'armée irakienne est soutenue par l'armée américaine, dans sa lutte contre al-Qaida. (Photo: AFP)

    En Irak, al-Qaïda s'est doté d'un nouveau « ministre de la Guerre » après la mort en Irak des deux chefs politiques et militaires de l'organisation. Le nouveau ministre a déjà promis de mettre à feu et à sang le pays.

    Le chef politique d'al-Qaïda en Irak, Abou Omar al-Bagdadi, et son chef militaire, Abou Ayyoub al-Masri, étroitement liés à Oussama ben Laden selon Bagdad, ont péris le 18 avril dernier lors d'une opération menée par l'armée irakienne et l'armée américaine.

    Depuis, al-Qaïda était littéralement décapité en Irak. Les partisans de la mouvance islamiste ont annoncé donc qu’al-Qaïda a nommé un nouveau « ministre de la Guerre ». Et ce nouveau ministre ne ferait pas de cadeaux. Il promet à la majorité chiite du pays, en effet, « des jours sombres teintés de sang ».

    Le communiqué d'al-Qaïda a été diffusé sur des forums internet ce vendredi 14 mai. Il a été traduit par le centre de surveillance américain des sites islamistes (SITE). Le nouveau « ministre de la Guerre » de l'Etat islamique d'Irak (ISI) s'intitule al-Nasser Lideen Allah Abou Souleiman. Aucun moyen en fait de vérifier son identité. D'habitude al-Qaïda emploie des noms de guerre. En revanche, il serait irakien, ne serait-ce que pour s'attirer les grâces de la communauté sunnite irakienne, ce qui est loin d'être le cas. Les sunnites, en effet, se sont constitués en milices avec l'appui des forces américaines pour chasser al-Qaïda des grandes villes irakiennes.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.