GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Flottille de la paix : Israël refuse une enquête internationale

    media

    Trois jours après la mort de neuf civils dans le raid israélien sur une flottille humanitaire pro-palestinienne pour Gaza, la communauté internationale s'interroge sur les circonstances et les causes de l'assaut contre la flottille. Pour répondre à ces questions, plusieurs pays réclament une commission d'enquête indépendante. Israël a opposé jeudi 3 juin 2010 une fin de non-recevoir à une commission d'enquête internationale.

    Témoignage de Thomas Sommer-Houdeville Coordinateur de la campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien 03/10/2013 - par Nicolas Falez Écouter

    Les Etats-Unis avaient usé de leur poids et de leur influence pour que la mise en place d'une commission internationale et indépendante ne figure pas dans la résolution des Nations unies qui concerne les événements tragiques de la flottille de Gaza lundi 31 mai. La résolution se contentait de recommander une enquête rapide, impartiale, crédible et transparente.

    Washington a renouvelé jeudi son souhait de voir confier l'enquête demandée par les Nations unies aux autorités israéliennes elles-mêmes. En ajoutant qu'Israël avait toute capacité pour mener une investigation crédible. Ce sera donc Israël qui jugera Israël, font valoir notamment les Turcs, qui déplorent le plus grand nombre de tués dans cette affaire.

    Cela n'a pas empêché en revanche le Conseil des droits de l'homme des Nations unies de demander une commission d'enquête internationale. Rien n'y fait. Le ministre israélien des Affaires étrangères a déclaré «Nous disposons de juristes éminents. C'est à Israël de conduire cette enquête. S'ils veulent des observateurs étrangers d'accord, mais la commission doit être israélienne ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.