GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • CAN 2019: la Centrafrique fait le match nul au Rwanda, 2-2, dans le groupe H
    • Football : l'équipe de Guinée est qualifiée pour la Coupe d'Afrique des nations 2019
    • Meurtre Khashoggi: Trump ne veut pas écouter l'«horrible» enregistrement
    • Le président français Emmanuel Macron indique vouloir une relance de l'Europe pour éviter un «chaos» mondial
    • «Gilets jaunes»: le Premier ministre, Edouard Philippe, sera au 20h de France 2 dimanche soir (Matignon)
    Moyen-Orient

    Négociations directes avec Israël : l’avertissement de Barack Obama à Mahmoud Abbas

    media

    Les Palestiniens se plaignent des pressions de Barack Obama. Ce dernier a écrit au président palestinien pour le mettre en garde contre un refus de reprendre les négociations directes avec Israël. Si les Palestiniens refusent de revenir à la table des négociations, il y aura des conséquences, a prévenu le président américain.

    Avec notre correspondant à Ramallah, Karim Lebhour

    Le message de Barack Obama à Mahmoud Abbas n’a rien de surprenant. Le président américain s’agace du refus des Palestiniens de négocier directement avec Israël. Dans cette lettre, révélée par une indiscrétion palestinienne, Barack Obama manie la carotte et  le bâton. Si les Palestiniens acceptent les négociations, la Maison blanche s’engage à peser de tout son poids pour une extension du gel de la colonisation. Le moratoire sur la colonisation juive en Cisjordanie expire en principe le 26 septembre prochain. En revanche, si les Palestiniens refusent, les Etats-Unis limiteront leur aide à l’Autorité palestinienne.

    Le message n’est pas nouveau

    Des dirigeants européens ont déjà prévenu Mahmoud Abbas qu’un refus des négociations directes pourrait se traduire par une révision à la baisse de l’aide financière européenne aux Palestiniens. Jusqu’ici Mahmoud Abbas répète qu’il ne veut pas entrer en négociations si Israël ne s’engage pas au moins à prendre les frontières de 1967 comme base des discussions. Mais à Jérusalem et à Ramallah, personne ne doute que le président palestinien ne pourra pas résister très longtemps à la pression de l’Europe et des Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.