GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Moyen-Orient

    Le Hezbollah met en cause Israël dans l'attentat contre Rafic Hariri

    media Le 22 juillet, Hassan Nasrallah avait promis des "révélations" au sujet de l'enquête sur l'assassinat de Rafic Hariri. Le 9 août, il a estimé que le Tribunal spécial devrait se pencher sur la piste israélienne.

    Le chef du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, avait promis des révélations dans l'attentat perpétré contre l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, en février 2005. Le chef du mouvement chiite libanais multiplie les déclarations alors que le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) devrait délivrer, au cours de l'automne, un acte d'accusation. 

    De notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Ce ne sont pas des preuves irréfutables mais des indices sérieux. Ils permettront d’explorer une piste importante : celle de l’implication d’Israël dans l’assassinat de Rafic Hariri.
    Pendant près de deux heures, le chef du Hezbollah a mêlé analyses, informations et révélations, pour placer Israël au banc des accusés. Il a révélé que son parti avait acquis les compétences techniques lui permettant d’intercepter les fréquences utilisées par les drones israéliens au-dessus du Liban.

    Il a ensuite diffusé des images prises, selon lui, par des appareils israéliens surveillant sous différents angles les trajets effectués par l’ancien Premier ministre. Il a révélé que le Hezbollah disposait de preuves indiquant qu’un libanais, collaborateur d’Israël, se trouvait sur les lieux de l’assassinat de Rafic Hariri la veille de l’attentat du 14 février 2005. Il s’est dit prêt à remettre ces preuves à une commission prête à explorer sérieusement la piste israélienne.

    Le chef du Hezbollah s’est longuement étendu sur la nature des activités des collaborateurs présumés d’Israël au Liban. Les interrogatoires de nombreux d’entre eux montrent que leur mission consistait à surveiller les hauts responsables libanais dont l’actuel président de la République et le Commandant en chef de l’armée. La meilleure défense, c’est l’attaque, et Hassan Nasrallah a décidé de passer à l’offensive pour éloigner de lui les soupçons dans l’affaire Hariri et les porter sur son pire ennemi.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.