GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le Liban crée un compte bancaire pour moderniser son armée

    media Le ministre de la défense Elias al-Murr (G) discutant avec le commandant Jean Kahwaji (D) durant un exercice militaire à Roumiyeh, Nord de Bayrouth le 14 août 2010 REUTERS/MOHAMED AZAKIR

    Le ministre libanais de la Défense a annoncé samedi 14 août 2010 l'ouverture d'un compte à la Banque centrale pour des dons destinés à financer l'équipement de l'armée, près de deux semaines après un accrochage meurtrier entre soldats libanais et israéliens à la frontière. Elias Murr espère que la population et la diaspora libanaises se montreront généreuses.
     

     

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Le Liban compte lancer une vaste campagne d’information et de sensibilisation de sa riche et influente diaspora présente sur tous les continents. Objectif : collecter le plus d’argent possible pour équiper l’armée en matériel moderne. Le ministre de la Défense Elias el-Mor qui a annoncé l’ouverture à cet effet, d’un compte spécial auprès de la Banque centrale, a donné l’exemple en procédant à un don de 670 000 dollars.

    C’est le président de la République qui a lancé l’initiative le 7 août 2010 au lendemain de l’accrochage meurtrier entre les armées libanaise et israélienne. Michel Sleimane a annoncé le lancement d’une campagne nationale arabe et internationale pour équiper l’armée libanaise de tous genres d’armement qui lui permettraient de défendre le pays.

    Il répondait aussi à des voix qui se sont élevées aux Etats-Unis pour réclamer l’arrêt de l’aide militaire américaine à Beyrouth. Un élu démocrate Haward avait déclaré avoir bloqué une aide de 100 millions de dollars destinés au Liban. Motif annoncé : il n’a pas d’assurance que l’armée ne collabore pas avec le Hezbollah. Le département d’Etat a toutefois indiqué que Washington n’envisageait pas de réévaluer sa coopération militaire avec le Liban.

    Les Etats-Unis ont fourni au Liban depuis 2006 une aide militaire de 720 millions de dollars mais aucun armement lourd offensif ou anti-aérien n’a été livré, la priorité pour Washington restant la sécurit é d’Israël.

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.