GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Mexique conteste la décision des États-Unis de verrouiller l'accès à l'asile (gouvernement)
    Moyen-Orient

    Nasrallah : «les négociations israélo-palestiniennes sont mort-nées»

    media Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, s'est exprimé à la télévision, le 3 septembre 2010 au Liban, à l’occasion de la journée al-Qods REUTERS/Sharif Karim

    Les négociations israélo-palestiniennes sont vouées à l’échec, ont déclaré de concert, ce vendredi 3 septembre, le président Ahmadinedjad, en Iran, et le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, au Liban, à l’occasion de la journée al-Qods instituée par l’ayatollah Khomeiny, il y a 30 ans, chaque vendredi qui précède la fin du ramadan. Cette journée al-Qods est chaque année une journée de solidarité avec le peuple palestinien et l’occasion pour les ennemis d’Israël de dénoncer l’occupation de la Palestine. Mais cette année, cette journée al-Qods suit de quelques heures la reprise des négociations israélo-palestiniennes.

    Avec notre correspondante à Beyrouth, Diane Galliot

    Pour Hassan Nasrallah, c’est clair : les négociations israélo-palestiniennes sont mort-nées. « L’expérience nous a prouvé, dit le chef du Hezbollah, le parti chiite libanais, que 17 ans de négociations n’ont rien donné ». Et il ajoute, « Jérusalem ne peut pas être la capitale d’une entité sioniste, cette entité sioniste est illégitime même si certains la reconnaissent ».

    Dans son discours, il a rappelé que la journée internationale al-Qods est l’occasion chaque année, depuis 30 ans, de rappeler que la Palestine, de la Méditerranée jusqu’au Jourdain, appartient au peuple palestinien, et que personne n’a le droit d’enlever à ce peuple une goutte de son eau, une parcelle de sa terre, une lettre de son nom.

    A l’occasion de cette journée al-Qods, la Journée de Jérusalem, Hassan Nasrallah souligne également que cette année, ce jour marque aussi la défaite des Américains en Irak. Il estime que l’expérience américaine en Irak est un échec, une défaite et que tout cela encourage la résistance des Palestiniens, des Irakiens, des Iraniens et des Libanais contre la politique américaine.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.