GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 20 Novembre
Mercredi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    En Iran, la journaliste Shiva Nazar-Ahari risque la peine de mort

    media La journaliste iranienne Shiva Nazar-Ahari risque la peine de mort. International Campaign for human rights in Iran/You Tube

    En prison depuis décembre 2009, la journaliste iranienne, connue pour son militantisme en faveur des droits des femmes, Shiva Nazar-Ahari, 26 ans, risque désormais la peine de mort après sa dernière comparution samedi 4 septembre avant le verdict définitif.

    « Ennemie de dieu ». C'est l'accusation du tribunal qui menace de mort Shiva Nazar-Ahari conformément à la loi islamique. Plus prosaïquement, la journaliste est aussi accusée de « conspiration contre la sécurité nationale, de propagande contre le régime et de trouble de l'ordre public ».

    Pour sa part, Shiva Nazar-Ahari n'a jamais caché sa participation à plusieurs comités de défense des droits de l'homme et surtout à des associations engagées dans la protection des enfants et des femmes.

    Aux côtés de la prix Nobel de la paix iranienne Shirin Ebadi, Shiva Nazar-Ahari a d'ailleurs participé au lancement de la campagne intitulée « Un million de signatures » contre la discrimination des femmes dans la République islamique. Un mouvement qui avait cru pouvoir avancer à visage découvert en s'appuyant sur l'aile réformatrice du pouvoir. Mais depuis l'avènement du très radical et très populiste Ahmadinejad la campagne est interdite.

    Shiva Nazar-Ahari a connu la prison en 2004. Elle avait à nouveau été arrêtée pendant les manifestations contre la réélection du président Ahmadinejad en juin 2009. Elle a été écrouée en décembre 2009 alors qu'elle se préparait à se rendre aux funérailles du grand ayatollah Ali Montazeri, l' ancien dauphin de l'imam Khomeiny, devenu un symbole de la résistance au pouvoir.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.