GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Corée du Nord: expulsion d'un Américain entré illégalement dans le pays
    • Julian Assange inculpé aux Etats-Unis (WikiLeaks)
    • Défense: les Etats-Unis vont réduire de 10% le nombre de leurs soldats en Afrique (porte-parole)
    • Le «génocide» khmer rouge reconnu pour la première fois par le tribunal international
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    Moyen-Orient

    Silwan, un quartier sous tension à Jérusalem

    media

    Dans le quartier de Silwan, dans la partie orientale de Jérusalem, les heurts sont quasi-quotidiens, depuis qu’un agent de sécurité israélien a tué un habitant du quartier fin-septembre. Environ 5 00 colons juifs vivent à Silwan, au milieu de quelque 60 000 Palestiniens. Reportage au coeur de Silwan.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Nicolas Falez


    C’est une petite maison sur l’une des pentes abruptes du quartier. Devorah et son mari vivent ici depuis 12 ans. Ils y élèvent leurs six enfants et puisent dans la Bible les raisons de leur présence à Silwan. « Ici nous voyons l’ancienne cité de David, explique Devorah, née il y a 36 ans dans l’Etat américain du New Jersey : la cité dont le Roi David a fait sa capitale il y a des milliers d’années. Depuis, c’est le cœur du peuple juif : l’endroit où les rois ont vécu, où les Prophètes ont marché, où la plupart des livres de la Bible ont été écrits. Nous pensons que c’est un privilège de pouvoir vivre ici ».

    Un privilège entouré de strictes mesures de sécurité : les colons juifs de Silwan vivent derrière des grilles et sont escortés par des gardes armés lorsqu’ils circulent dans les rues alentours. C’est l’un de ces vigiles qui a tué un habitant du quartier qui lui jetait des pierres, le mois dernier. Depuis les portraits de la victime ont fleuri sur les murs et la tension n’est pas retombée.

    « Il y a eu des jets de pierres et de bombes incendiaires, raconte Devorah. Ils nous ont visés avec des lance-pierres, ce qui est très désagréable. Notre voiture a reçu des cailloux, nos fenêtres ont été cassées, nous dit-elle en montrant la vitre brisée. C’est une honte que le calme qui régnait ici soit rompu »…

    Désormais les forces de sécurité quadrillent le quartier et les tirs de grenades lacrymogènes et de balles en caoutchouc répondent aux jets de pierres. Il y a quelques jours la situation aurait pu encore dégénérer lorsqu’un colon de Silwan a blessé plusieurs enfants en les renversant avec sa voiture.

    Debout devant sa maison, Abou Hamad raconte les violences et les arrestations de ces derniers jours. Cet habitant palestinien montre au loin la haute silhouette de la « Maison de Jonathan », un immeuble habité par des colons juifs au cœur de Silwan. L’homme évoque aussi la principale menace qui pèse selon lui sur le quartier : le projet du « Jardin du Roi », un programme archéologique lancé il y a plusieurs années par la municipalité de Jérusalem et qui implique la destruction de maisons palestiniennes construites illégalement.

    « Il y a 2 ans, ils m’ont dit que ma maison devait être démolie, explique le trentenaire moustachu, j’ai fait appel. J’ai obtenu un sursis pour tenter d’avoir un permis de construire, mais je suis sûr que je ne l’aurai jamais et qu’au bout du compte ma maison sera détruite ».

    Vingt-deux maisons palestiniennes de Silwan sont aujourd’hui menacées par ce projet de parc archéologique qui nourrit les tensions dans le quartier. Le maire de Jérusalem a récemment demandé le feu vert du gouvernement israélien pour lancer les travaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.