GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
Aujourd'hui
Mardi 27 Août
Mercredi 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Le gouvernement est enfin là. Le président de la République, chef de l'État, a enfin signé l'ordonnance. Donc aujourd'hui, le gouvernement ayant été constitué, on se mettra bientôt au travail», a déclaré à la presse le Premier ministre Sylvestre Ilunga, lui-même nommé le 20 mai 2019.

    Moyen-Orient

    La peur de la contagion par le web en Syrie

    media Page Facebook officielle de Bashar El Assad

    La Toile s’enflamme concernant la situation en Egypte. Après la coupure totale vendredi 28 janvier de l’Internet et de la téléphonie mobile par le gouvernement égyptien, suivie ce week-end de l’interdiction faite a la chaîne Al-Jazira de continuer à travailler au Caire, certains régimes voisins prennent peur et s’inquiètent d’une éventuelle contagion. De nombreux internautes signalent ainsi sur Twitter le blocage des réseaux sociaux en Syrie.

    Une immolation dans les rues d'Al-Hasaka, au nord-est de la Syrie vendredi (selon le site Mediapart) des manifestations de soutien au peuple égyptien interdites samedi à Damas : certains signes inquiètent le gouvernement syrien. Internet a d’ailleurs, selon certains internautes, été bloqué vendredi et des mesures ont été prises la semaine dernière pour limiter l’accès à Facebook. Des personnalités telles que l'opposant Michel Kilo et le cinéaste Omar Amiralay ont d’ailleurs lancé un communiqué ce week-end saluant la révolution en Tunisie et le soulèvement égyptien. Le peuple syrien aspire, selon eux, lui aussi «à la justice, à la liberté».

    Bashar El Assad sur Facebook

    En dépit de sa présence officielle sur les réseaux sociaux, (page Facebook officielle), Bashar El Assad n’est pas un farouche défenseur de la liberté d’expression. Il est suspecté de censurer les réseaux de partage de contenu comme Facebook, Youtube, qui seraient instrumentalisés par Israël, selon le pouvoir syrien. Bashar El Assad estime aujourd’hui dans une interview publiée dans le Wall Street Journal, que son pays est immunisé contre la contagion tunisienne et égyptienne. Des appels à manifester le 5 février circulent néanmoins sur Twitter.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.