GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride
    Moyen-Orient

    En Egypte, le référendum constitutionnel est annoncé pour le 19 mars

    media Le nouveau Premier ministre égyptien Essam Sharaf (au premier plan ), avant de prononcer son discours durant la manifestation en faveur de la démocratie sur la Place Tahrir au Caire, le 4 mars 2011. Amr Abdallah Dalsh / Reuters

    En Egypte, la date du référendum constitutionnel est désormais connue : le 19 mars prochain, les Egyptiens devront se prononcer sur des amendements à l’actuelle Constitution suspendue par l’armée. Une commission de juristes travaille sur les réformes qui concernent essentiellement huit articles organisant par exemple le mandat présidentiel ou encore l’organisation des scrutins.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    L’armée veut accélérer le processus pour revenir à la normalité. Les électeurs ont donc deux semaines pour se faire une opinion avant le référendum. Un délai trop court en d’autres circonstances mais plus que suffisant aujourd’hui.

    Tous les Egyptiens sont en effet d’accord sur le fait que tout amendement à la constitution ne peut être que bénéfique. Certains pensent que l’on n’est allé pas assez loin dans les changements ; d’autres estiment qu’un mandat présidentiel de quatre ans est trop court. Mais au fond cela n’a pas vraiment grande importance puisque dès que le pays aura un président et un Parlement on s’attellera à la rédaction d’une nouvelle Constitution. Un chantier où s’affronteront alors les divers courants, de la gauche aux Frères musulmans en passant par les libéraux.

    Un scrutin transparent et représentatif

    En attendant ce qui compte, ce sont les garanties de transparence des scrutins qui, depuis le coup d’Etat militaire de 1952, sont systématiquement falsifiés. Autre test qui sera très important : le taux de participation au référendum. Le Conseil suprême de l’armée a décidé que tout citoyen muni d’une carte d’identité nationale pourra voter dans le bureau le plus proche. Dans le passé, le taux de participation était extrêmement bas même si officiellement des records étaient atteints. Il paraît même que l’on faisait voter les momies du musée.

    Il faut rappeler qu’Essam Charaf a rejoint les manifestants très tôt. Il a appuyé le départ de Moubarak et il jouit d’une extrême bonne réputation en Egypte. C’est un universitaire qui a une réputation d’honnêteté, d’intégrité morale…

    Vincent Geisser

    Chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

    05/03/2011
    Valse ministérielle, calendrier des réformes incertain, problèmes économiques. Les militaires qui doivent assurer la transition vers la démocratie en Egypte accumulent les défis. Le remplacement du Premier ministre Ahmad Chafic par Essam Charaf, est plutôt bien vu par les opposants mais la tâche est immense.
    Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.