GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    En Syrie, la contestation contre le régime s'intensifie

    media Manifestation contre le régime de Bachar el-Assad, dimanche 17 avril 2011, dans la ville côtière de Banias. Reuters/Stringer

    Ce dimanche 17 avril 2011, au moins quatre personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées par des tirs des services de sécurité syriens dans la localité de Talbisseh, près de Homs, dans le centre de la Syrie. Les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur une foule compacte qui participait aux obsèques d'un Syrien tué la veille dans cette localité. Le bilan pourrait s'alourdir. Et un peu par tout dans le pays, les Syriens ont été encore une fois nombreux à descendre dans les rues, le discours de leur président la veille ne les a pas convaincus.

    C'est encore une fois à Deraa, dans le sud de la Syrie, où les manifestants étaient les plus nombreux ce dimanche. Quelque 4 000 personnes avaient suivi les appels à manifester dans cette ville, considérée comme le berceau de la contestation syrienne contre le pouvoir. Ici, le discours du raïs n'a visiblement eu aucun effet sur les protestataires. Leurs slogans restent inchangés: ils demandent toujours le renversement du pouvoir.

    Dans son intervention devant le nouveau gouvernement, Bachar el-Assad a certes promis l'abrogation de l'Etat d'urgence d'ici une semaine. Mais les exigences des manifestants vont bien haut-delà.

    « L'intervention des services de sécurité dans la vie des gens doit cesser », a expliqué ce dimanche un participant d'un rassemblement dans la ville côtière de Banias. A Douma, à 15 kilomètres de Damas, ils étaient 2 000 à réclamer la libération de proches qui avaient été interpellés la veille.

    D'autres encore demandaient la fin du monopole du parti Baas sur la vie politique. Les exigences des Syriens sont multiples, mais elles se résument en quelques mots : le départ de Bachar el-Assad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.