GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Conférence internationale à Dubaï pour lutter contre la piraterie

    media Photo datée du 28 octobre du voilier Lynn Rival appartenant au couple britannique Paul et Rachel Chandler, retenu en otage par des pirates somaliens. Reuters

    Comment combattre efficacement la piraterie maritime ? Cette question est au cœur d'une conférence internationale qui s'ouvre ce lundi 18 avril 2011 à Dubaï Pendant deux jours, professionnels de l'industrie maritimes, diplomates et experts vont se réunir dans la capitale des Emirats. Leur objectif: mettre en œuvre un plan régional anti-piraterie. Il y a urgence, car les actes de piraterie ne cessent d’augmenter, les chiffres sont alarmants.

    Il y a déjà plus de 140 attaques enregistrées cette année. La plupart d'entre elles se sont déroulées dans l'océan Indien. Les auteurs : des pirates somaliens lourdement armés. C'est un commerce qui rapporte gros, jusqu'à 80 000 dollars par an, estime un cabinet de conseil.

    La communauté internationale a donc intérêt à agir vite, car elle risque de perdre beaucoup d'argent. Les experts tirent la sonnette d'alarme : si rien ne change d'ici 2015, la piraterie pourrait coûter aux pays concernés jusqu'à 10 milliards d'euros. Le problème, c'est qu'il n'existe aucune stratégie pour lutter efficacement contre les bandits maritimes.

    Les forces navales internationales tentent de combattre ce fléau, mais sans grand succès. Les pirates somaliens sont toujours plus nombreux. Du coup, ils multiplient leurs attaques aussi dans le golfe d'Oman. Pour lutter contre cette menace, les Emirats et ses voisins envisagent depuis deux ans la création d'une force navale panarabe. Pour l’instant le projet n’a pas encore vu le jour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.