GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    17 lauréats du prix Israël plaident pour un Etat palestinien

    media

    Un appel d’artistes pour changer le monde politique. Dix-sept lauréats du prix Israël, la plus haute distinction des arts, des sciences et des lettres, ont appelé ce jeudi 21 avril à Tel-Aviv à la création d’un Etat palestinien. Pour ces Israéliens, cet Etat doit avoir les frontières de 1967. Une contre-manifestation d'extrême-droite a rassemblé plusieurs dizaines de personnes qui ont conspué les signataires de l'appel.

    Ecouter le reportage du correspondant de RFI sur l’appel des 17 lauréats du prix Israël 10/10/2013 - par Nicolas Falez Écouter

    Les intellectuels et artistes appellent à « saluer l'indépendance escomptée d'un Etat palestinien aux côtés d'Israël, selon les frontières de notre indépendance fixées lors de l'armistice de 1949 ». Cet appel, qui reprend des formulations de la Déclaration d'indépendance d'Israël, a été symboliquement signé ce jeudi après-midi au Boulevard Rothshild devant le bâtiment même où la Déclaration d’Indépendance de l'Etat d'Israël a été proclamée par David Ben Gourion le 14 mai 1948 à Tel-Aviv.

    Au même moment où les intellectuels et artistes engagés ont rassemblés 300 personnes pour soutenir leur appel, une contre-manifestation de l'extrême droite a rassemblé à proximité plusieurs dizaines de personnes qui ont conspué les signataires de l'appel, aux cris de « traîtres », selon un photographe de l'AFP. La police, venue en nombre, s'est intercalée entre les deux rassemblements.

    « La fin totale de l'occupation pour la libération des deux peuples »

    Parmi les pétitionnaires, figurent les professeurs Yéhouda Bauer, David Tartakover et l'historien Zeev Sternhell, l'ex-président de l'Académie des sciences Menachem Yaari, la fondatrice du parti Meretz (gauche laïque) Shoulamit Aloni, et le peintre et sculpteur Danny Karavan, tous lauréats du prix Israël, ainsi que le dramaturge Yéhoshua Sobol et le chorégraphe Ohad Naharin.
    « Nous appelons tous ceux qui recherchent la paix et la liberté pour tous les peuples à soutenir la déclaration d'un Etat palestinien indépendant, et à agir pour encourager les citoyens des deux Etats à maintenir des relations pacifiques sur la base des frontières de 1967… La fin totale de l'occupation est une pré-condition fondamentale pour la libération des deux peuples » affirme la déclaration. Les signataires soulignent que la charte d'indépendance d'Israël de 1948 s'inspire de « la résolution de partage de l'ONU du 29 novembre 1947, appelant à la création d'un Etat nation juif démocratique et d'un Etat nation arabe démocratique. »

    Les Palestiniens réclament aujourd'hui la reconnaissance de leur futur Etat sur les lignes du 4 juin 1967, c'est-à-dire d'avant la guerre israélo-arabe des Six jours. Un tel Etat comprendrait Jérusalem-Est, la Cisjordanie et la bande de Gaza.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.