GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    En Syrie, défections massives au sein du parti Baas

    media La répression sanglante contre les manifestants syriens a fait des entaines de morts depuis la mi-mars. Reuters/Handout

    Quelque 230 membres du parti Baas au pouvoir en Syrie ont rendu publique leur démission pour protester contre la répression qui aurait déjà fait plus de 400 morts depuis la mi-mars. Ce qui donne de l'importance à ce geste, ce n'est pas tant leur nombre que la solennité qu'ils ont voulu donner à leurs démissions en s'expliquant dans un document commun.

    Les premiers à avoir fait défection habitent la région côtière de Banias, au nord-ouest, où, comme ils l'écrivent, plusieurs villages ont subi des tirs à balles réelles sans discrimination sur les gens, les maisons et même les mosquées. Les autres, les plus nombreux, sont de Deraa, au sud, le berceau de la contestation, la ville où le régime n'a pas hésité à déployer ses chars pour mater des manifestants pacifiques. Des manifestants tués ou torturés, mais aussi traités de « criminels armés » par le pouvoir.

    C'est ce qui a poussé les démissionnaires à signer un texte commun dans lequel ils expliquent que les services de sécurité ont démoli leurs valeurs, celles du Baas révolutionnaire qui existait jusqu'à ce que le pouvoir alaouite le noyaute pour en faire l'assise politique de son appareil sécuritaire.

    En 1973, sous al-Assad père, un article de la Constitution avait en effet consacré le Baas comme le parti dirigeant au sein de l'Etat et dans la société tout entière. Une organisation pyramidale destinée à sélectionner les élites au service du régime mais aussi à embrigader la population avec des syndicats de branches et des mouvements de jeunes ou de femmes. Aujourd'hui, avec ses démissions, la façade du bastion Baas se lézarde.


    La répression se poursuit dans plusieurs villes de Syrie et notamment à Deraa, berceau de la contestation, comme l'a expliqué à RFI une militante des droits de l'homme basée à Damas.

    A Deraa la situation est horrible, les gens manquent d'eau potable, de nourriture, ça tire dans tous les sens dans la rue

    Témoignage 28/04/2011 Écouter

     

    5 ambassadeurs syriens convoqués

    Les ambassadeurs syriens de 5 pays européens ont été appelés mercredi 27 avril 2011 auprès des ministères des Affaires étrangères à Paris, Londres, Berlin, Rome et Madrid. Par cette démarche coordonnée, les 5 capitales européennes ont voulu signifier à Damas leur réprobation face à l'escalade de la répression en cours.

    C’est une première condamnation, avant la réunion vendredi 29 avril 2011 des gouvernements européens pour discuter de possibles sanctions. Dans un premier temps, les 27 pays membres de l’Union européenne pourraient se mettre d'accord pour geler les avoirs syriens et restreindre les déplacements des représentants et diplomates syriens.

    Les Etats-Unis ont déjà fait savoir qu'ils envisageaient, eux aussi, de prendre des sanctions ciblées. Washington a également proposé au Conseil des droits de l'homme de l'ONU (CDH ) de se réunir d'urgence. Cette session extraordinaire consacrée à la détérioration de la situation en Syrie aura également lieu vendredi 29 avril 2011.

    Ces dernières semaines, le CDH a lancé des enquêtes sur des violations présumées des droits de l'homme en Libye et en Côte d'Ivoire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.