GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Obama demande un Etat palestinien délimité par les frontières de 1967

    media Barack Obama s'est montré sensible à l'éclosion du printemps arabe lors de son discours. REUTERS/Jason Reed

    Lors de son discours sur la situation au Moyen-Orient, jeudi 19 mai 2011, le président Obama a souligné l’importance d’un règlement négocié du conflit israélo-palestinien. C'est la première fois que le président américain se prononce en faveur d'un Etat palestinien sur la base des frontières de 1967.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Barack Obama a souligné qu’à un moment où un vent d’espoir souffle sur le Moyen-Orient, il est plus urgent que jamais de résoudre un conflit qui empoisonne toute la région : sans une paix durable, les palestiniens n’auront jamais un État indépendant, et les Israéliens ne se sentiront jamais en sécurité.

    Déclarant le statu quo insoutenable, il a proposé de relancer le processus de paix en mettant pour commencer l’accent sur deux questions : territoire et sécurité: « Les États-Unis estiment que les négociations doivent aboutir à une solution à deux États, avec des frontières palestiniennes permanentes avec Israël, la Jordanie et l'Égypte et des frontières israéliennes permanentes avec la Palestine. La frontière entre Israël et la Palestine doit se baser sur les lignes démarcation de 1967, avec des échanges de territoire mutuels, afin d’établir des frontières sécurisées et reconnues par les deux États. »

    Barack Obama suggère de laisser pour plus tard, deux autres questions épineuses: Jérusalem et le retour des réfugiés. Aux palestiniens, il reconnait le droit de s’auto-gouverner, et aux Israéliens, celui de se défendre, réaffirmant au passage le soutien des États-Unis s’ils sont attaqués.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.